L'expatriation au Royaume-Uni

Belgique : la mosquée d’Evere va fermer

En cause : de multiples infractions au règlement communal.

image

Le bourgmestre d’Evere Rudy Vervoort (PS) va faire fermer la mosquée Ettaouba d’ici quelques semaines, a-t-on appris à bonne source hier. Située rue Stuckens, la seule mosquée du territoire everois contreviendrait à de nombreuses règles communales, ce depuis trop longtemps.
Primo, la mosquée ne respecte pas le permis d’exploitation imposé par la commune. Prévue pour accueillir 300 fidèles, “elle en accueille entre 900 et mille chaque vendredi”, nous explique-t-on.

Secundo. La mosquée enfreint également les permis urbanistiques. Toujours d’après nos informations, le site s’est étendu bien au-delà des prescrits urbanistiques, “le tout sans avoir demandé les autorisations à la commune et à la région”. En 2008 déjà, les responsables de la mosquée avaient eu maille à partir avec les autorités communales qui craignaient la naissance d’un chancre sur l’ancien site, abandonné faute de place.

Tertio. L’intense activité de la mosquée semble poser de gros problèmes de voisinage, qui se plaint depuis longtemps de nuisances nocturnes régulières. D’autres riverains font même état de problèmes de sécurité assez sérieux.

Cette fermeture annoncée fait par ailleurs suite à un premier épisode douloureux pour les fidèles. Fin mars, les trois classes ouvertes par la mosquée voici quelques années ont été fermées par la commune. Des scellés y ont été apposés. Prévues pour accueillir une centaine d’élèves maximum, ces classes en accueillaient jusqu’à mille !

Une entrevue entre les représentants de la mosquée et les autorités communales est prévue ce vendredi.

Source : lalibre.be

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Belgique : la mosquée d’Evere va fermer"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*