L'expatriation au Royaume-Uni

Vierzon (18) : l’église est finalement rachetée par la mairie

image

Depuis sa mise en vente officielle en octobre 2012, l’église Saint-Eloi à Vierzon (Cher) a fait beaucoup parler d’elle. Après un possible rachat par une association locale musulmane qui voulait la transformer en mosquée, puis l’intérêt d’un collectionneur d’art religieux qui a jeté l’éponge, ce fût au tour d’une confrérie choisie par le diocèse lui-même.
Finalement, c’est la mairie (PCF) qui a préempté le bâtiment lors d’une réunion municipale ce mardi 2 avril.

Transformer l’église en mosquée avait suscité de nombreuses réactions négatives

L’église Saint-Eloi devait être vendue afin de soulager les finances paroissiales, dans le rouge de façon régulière. Un déficit de «20 000 euros chaque année» a rapporté leberry.fr. Propriété du diocèse, cette paroisse inoccupée, construite dans les années 1950, a donc été mise en vente en octobre dernier sur le Leboncoin.fr, au prix de 170 000 €. Aussitôt, de nombreux acquéreurs se sont fait connaître dont une «organisation issue de la communauté maghrébine de Vierzon», solvable et intéressée de longue date, qui n’a pas caché «vouloir transformer le lieu en mosquée» avait alors avancé le père Alain Krauth, curé de la ville qui compte cinq églises catholiques.

Cette proposition avait suscité la polémique dans cette commune qui compte 27 000 âmes et plus largement, notamment sur des blogs et des forums sur la Toile. Même à l’archevêché de Bourges, les mails incendiaires affluaient et le téléphone ne cessait de sonner. Des appels et des écrits qui ne provenaient pas que des locaux.

Le maire PCF veut éviter une église «intégriste»

A la suite de cette polémique, d’autres souscriptions étaient en cours, comme la Maison commune, crée par Laurent Ozon, ancien conseiller de Marine Le Pen. Puis, en décembre dernier, le diocèse avait dit avoir finalement choisi une association laïque, la Confrérie des charitables de Saint-Eloi. Elle avait d’ailleurs signé une promesse de vente et avait jusqu’au mois de juin pour récolter les fonds. Mais, cette confrérie semblait elle aussi susciter un tollé au sein même de la municipalité car jugée… pas très laïque. Le maire (PCF) de Vierzon, Nicolas Sansu, a ainsi rappelé lors de la réunion municipale mardi qu’«il n’y aura pas d’église intégriste» dans la ville, malgré des appels aux dons de plus en plus intenses du côté de la Confrérie en lice.
Une campagne qui a finalement poussé Nicolas Sansu mardi à prendre une ultime décision : faire racheter la paroisse par la municipalité. «La ville va se rapprocher du diocèse» a indiqué la mairie, en ajoutant que la paroisse sera transformée en salle municipale et, pourquoi pas, en futur centre de santé.

Source : leparisien.fr

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Vierzon (18) : l’église est finalement rachetée par la mairie"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*