Restez connecté

Histoire

Mimar Sinan, l’architecte des mosquées

La Rédaction D&M

Publié

le

Mimar Sinan architecte mosquées

Né dans une famille chrétienne en Anatolie vers 1488/1490, Mimar Sinan fut l’architecte le plus célèbre de l’empire ottoman, notamment sous le règne des sultans Selim Ier, Soliman Le Magnifique, Selim II et Murad III. Devenu musulman dès son âge adulte, il rejoint la puissante armée des Janissaires en tant que combattant ottoman en Europe de l’Est et en Perse.

ARCHITECTE EN CHEF

Pendant son séjour dans les rangs de l’armée des janissaires, il gagne les éloges et la confiance du sultan Soliman le Magnifique. Il se fait notamment remarquer lors d’une expédition en Moldavie en construisant un pont sur la rivière “Prout” en seulement 13 jours. Après la conquête du Caire, il est promu “architecte en chef” obtenant le privilège de démolir toutes les structures qui ne respectaient pas le plan de la ville dans la capitale égyptienne. Pendant les campagnes militaires, Sinan était responsable de la conversion des églises des zones conquises en mosquées et, en 1535, il construit même des navires pour l’armée afin que celle-ci puisse traverser le lac de Van.

Grâce aux nombreuses campagnes militaires auxquelles il a participé à travers une vaste zone géographique s’étendant le long du bassin méditerranéen de l’Anatolie à l’Italie et de la côte adriatique à l’Europe centrale, et de l’Azerbaïdjan à Bagdad en Asie, Mimar Sinan acquit des connaissances architecturales inspirées de différentes époques et zones géographiques (seldjoukide, byzantine, perse, arabe).

La richesse de ses connaissances architecturales se reflète dans ses œuvres majeures : la mosquée Süleymaniye (1550-1557), la mosquée Selimiye et la mosquée Yavuz Selim. Ses œuvres sont réparties sur les terres ottomanes : la mosquée Khusruwiyah à Alep, la mosquée Juma-Jami à Eupatoria en Crimée, la mosquée Sultan Suleiman à Damas, la mosquée Banya Bashi à Sofia, la mosquée Mustafa Pacha à Oven (Budapest) et le palais Muhammad Pasha à Sarajevo.

mosquée Süleymaniye

La mosquée Süleymaniye, Istanbul

365 OUVRAGES : MOSQUÉES, PALAIS, PONTS, ÉCOLES, BAINS

La mosquée Shahzadeh est considérée comme la première œuvre de l’architecte Sinan à Istanbul. Quand elle fut achevée, elle devint un point de repère important de la ville ainsi que l’une de ses principales mosquées. Mais elle ne fut pas seulement une mosquée : c’était un complexe (külliye) qui avait une école, une écurie, une soupe populaire pour les pauvres, un endroit où dormir pour les voyageurs, une imprimerie ainsi que le tombeau du prince Mehmed. Le Sultan Suleiman fut enchanté par cette mosquée. Mais Sinan ne considérait pas ce travail comme un chef-d’œuvre, et insista sur le fait qu’il pouvait faire mieux.

Parmi ses autres œuvres architecturales les plus importantes à Istanbul figurent le mausolée Khayr ad-Dîn Barberousse dans la région de Beşiktaş du côté européen de la ville, le Collège «Atik la mère du sultan» dans la région d’Uskudar, le palais Ibrahim Pasha sur la place Sultanahmet, les minarets de la place Sainte-Sophie, l’école de la région de Ketkhuda Koykht “Simiz Ali Pasha” à Al-Fateh.

Au total ce sont 365 ouvrages architecturaux que khoja Mimar Sinan Agha laisse à sa mort en 1588 dont 92 mosquées, 52 mescit (petites mosquées), 55 medrese (écoles de théologie), 20 türbe (mausolées), 17 imaret (cuisines publiques), trois darüşşifa (hôpitaux), six aqueducs, dix ponts, 20 caravansérail (auberges côté route), 36 palais et 48 bains. Trois grands chefs-d’œuvre de Sinan servent de fil conducteur à sa carrière: la mosquée Şehzade à Istanbul (période d’apprentissage), la mosquée Süleymaniye à Istanbul (phase de qualification) et la mosquée Selimiye à Edirne (master stage).

Pont Mehmed Pacha Sokolović

Pont Mehmed Pacha Sokolović (Bosnie-Herzégovine)

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus

tristique id Sed ut vulputate, id dolor. venenatis, ut lectus tempus facilisis