Restez connecté

Actualité

Une première pierre pour la grande mosquée de Metz

La Rédaction D&M

Publié

le

Mosquée Metz

Après le permis de construire obtenu l’été dernier, la première pierre de la grande mosquée de Metz sera posée ce samedi 15 février sur son terrain du boulevard de la Défense. Les travaux qui pourraient débuter au printemps 2021 permettront l’édification d’un complexe cultuel, culturel, éducatif et commercial ainsi qu’un espace bien-être. Le tout sur un bâtiment de 5 649 m² au sol, sur 11 843 m² de terrain.

Un projet porté à bras le corps par l’Union des Associations Cultuelles et Culturelles des Musulmans de Metz, créée en 2010 et présidée actuellement par Raymond Beller. Particularité de ce projet : son aspect fédérateur. En effet, cette fédération rassemble l’ensemble des principales associations musulmanes messines (Association Amitié, Confédération Islamique du Millî Görüş Metz, Centre Culturel Turc de Metz, Association AMIM et Association DITIB).

En plus de l’espace mosquée pouvant accueillir jusqu’à 1 500 personnes, le projet prévoit des salles de cours pour l’apprentissage de la langue arabe et du Coran, une salle d’exposition, une salle de conférence, une bibliothèque, des espaces commerciaux pour l’autofinancement des activités futures de l’association (waqf) ainsi qu’un espace bien-être comprenant une salle de sport et un hammam. Le coût total du projet est estimé à 15 millions d’euros, ce qui en fait le troisième plus grand projet de ce type en France après le Centre An-Nour de Mulhouse (24 M€) et la mosquée Eyyûb Sultan de Strasbourg (32 M€, en cours de construction).

«Nous sommes ouverts à tous, quelle que soit la nationalité des donateurs. Mais notre indépendance n’est pas négociable. Nous avons eu une proposition, pour un financement à 100 % que nous avons refusée, à cause de cela» indiquait le président de l’UACM au Républicain Lorrain en février dernier.

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus