Restez connecté

Actualité Monde

Un raid américain contre une mosquée en Syrie fait une cinquantaine de morts

La Rédaction D&M

Publié

le

Jeudi soir, le massacre de la mosquée Omar Ibn Al-Khattab d’Al-Jina (Alep) a fait 48 morts. Le Pentagone affirme avoir visé une “réunion” de l’organisation Al-Qaïda, qui n’a pourtant aucune existence dans cette région libérée de la Syrie. Un mensonge et un nouveau crime de guerre à mettre sur le compte de Donald Trump, qui porte déjà son compteur de civils musulmans massacrés à 450 en deux mois, entre Syrie, Iraq, Yémen et Afghanistan.

Jeudi soir, environ 300 fidèles étaient rassemblés dans la mosquée visée pour la prière de l’Isha lorsqu’un drone américain pulvérise l’édifice tuant une cinquantaine de personnes et en blessant 200 autres. Ce nombre important de fidèles s’explique par le fait que la mosquée est affiliée au courant Tabligh qui y tient chaque jeudi soir son “bayan” comme partout dans les mosquées de ce courant spirituel et apolitique.

La Syrie et l’Irak sont devenus des champs de guerre où les puissances injustes de ce monde (États-Unis et Russie et leurs alliés) se concurrencent à tuer les musulmans.

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
3 commentaires

3 Comments

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

non lectus amet, at facilisis in ipsum ultricies