Restez connecté

Actualité France

Un tiers des victimes de l’attaque de Nice sont musulmanes

La Rédaction D&M

Publié

le

Sur les 84 personnes décédées dans l’attaque au camion fou sur la Promenade des Anglais à Nice le soir du 14 juillet, une trentaine sont de confession musulmane, affirment les responsables locaux de la communauté. D’ailleurs, Fatima Charrihi (62 ans), musulmane et voilée était la première personne à être fauchée par le camion. Cette fidèle de la mosquée Ar-rahma laisse derrière elle sept enfants. Elle était aussi grand-mère de sept petits-enfants.

fatima-charrihi-and-aicha-aissaoui

Fatima Charrih (G) avec sa sœur Aïcha Aissaoui dans un parc à Amsterdam

Parmi d’autres victimes, il y a le petit Kilian (4 ans) et sa maman Olfa (31 ans). L’histoire de ce petit garçon a particulièrement ému la toile. Pendant deux jours, son père Tahar Mejri le cherchait en vain. Celui-ci était fou de douleur en apprenant sa mort devant l’entrée de l’hôpital Pasteur 48 heures après l’attaque.

20160716-141242-g

Il y a avait Mehdi aussi. Un jeune garçon de 12 ans était le fils d’un arbitre de football niçois qui a également perdu sa belle-sœur dans l’attaque. Une jeune fille qui accompagnait la famille sur la promenade des Anglais est décédée. La sœur jumelle de Mehdi est dans le coma.

Bilal Labaoui, un Tunisien de 29 ans, originaire de la ville de Kasserine. Il était accompagné de son grand frère Walid lors de l’attaque. Son frère, indemne, a veillé sur son corps toute la nuit. Mohamed Toukabri, un quinquagénaire tunisien, originaire de Béja (nord du pays), qui travaillait comme mécanicien à Nice figure également parmi les victimes décédées.

Zahia Rahmouni, 70 ans, retraitée algérienne. Elle était en visite à Nice chez sa fille, selon les autorités algériennes.

Aldjia Bouzaouit, 42 ans, Algérienne. Cette mère de quatre enfants, née à Sétif, était venue assister au feu d’artifice. Sa famille a appris son décès samedi.

Laurence-Nora Sahraoui, 49 ans et ses deux enfants Yanis, 8 ans et Léana 2 ans.

JANAZA (PRIÈRE MORTUAIRE) ET RAPATRIEMENT

Les dépouilles de trois victimes tunisiennes seront rapatriées mardi 19 juillet en Tunisie.

Les mosquées de la ville s’activent pour accompagner les familles des victimes. Dimanche soir, la toute nouvelle mosquée En-nour a organisé une cérémonie à laquelle ont assisté des musulmans et des non musulmans. Une prière de l’absent a été accomplie. L’imam Mahmoud Benzamia a pris la parole.

Une autre cérémonie est prévue jeudi à la mosquée Ar-rahma en présence des élus locaux.

L’organisation “État Islamique” s’est attribuée l’attaque. Mais à ce jour, aucun lien sérieux n’est établi entre le tueur et l’Islam. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un tunisien de 31 ans est décrit comme un obsédé sexuel qui multipliait les conquêtes féminines ET masculines, amateur de la salsa, mangeur de porc, buveur d’alcool, violent envers sa femme et sa mère. Il est inconnu de toutes les mosquées de Nice. Les médias continuent cependant de lui coller l’étiquette de l’Islam. Selon le ministre de l’intérieur, il se serait très récemment radicalisé…

Publicité
3 commentaires

3 Comments

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus

consectetur massa lectus eleifend accumsan adipiscing