Restez connecté

Actualité France

La dissolution de la mosquée de Lagny-sur-Marne suspendue par le Conseil d’État

Publié

le

Le Conseil d’Etat a suspendu ce mercredi pour un vice de procédure la dissolution de l’Association des Musulmans de Lagny qui gérait la mosquée Assounah de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), fermée en décembre dans le cadre de l’état d’urgence.

Musulmans de Lagny priant sur un terrain de sport

Des musulmans de Lagny prient sur un terrain de sport après la fermeture de leur mosquée

Saisie en référé par l’AML, la plus haute juridiction administrative du pays a estimé que le décret de dissolution avait été “pris à l’issue d’une procédure irrégulière propre à créer (…) un doute sérieux quant à sa légalité”. Celle-ci continue donc d’avoir une existence légale, jusqu’à examen de son recours au fond. Ce recours sera jugé par le Conseil d’État d’ici l’été.

Début décembre, une opération policière soigneusement préparée suivie d’une opération communication du ministre de l’intérieur à trois jours du premier tout des Régionales, avait conduit à la fermeture de l’unique mosquée de la ville, privant des centaines de fidèles de leur lieu de culte.

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus