Restez connecté

Brèves

Sous tutelle de Tareq Oubrou, la mosquée de Bègles désertée par ses fidèles

La Rédaction D&M

Publié

le

Nous vous parlions il y a quelques semaines de ce putsch organisé par la mairie de Bègles contre l’Association Culturelle des Musulmans de Bègles (ACMB), à qui le maire Noël Mamère reprochait une “gestion non transparente de la salle de prière” municipale confiée à l’association depuis 2008. Et depuis un mois, la gestion des lieux est attribuée à la Fédération Musulmane de Gironde de Tareq Oubrou, qui s’est chargée de désigner un nouvel imam, indésirable auprès des fidèles qui dénoncent une “mainmise de la FMG sur le culte musulman dans leur ville”.

Mahmoud Doua, un des imams désignés de la mosquée de Bègles

Mahmoud Doua, un des imams désignés par la FMG

La communauté musulmane de Bègles refuse de se soumettre à cette dictature. Hier, ils étaient seulement une vingtaine à assister à la prière hebdomadaire derrière le nouvel imam au lieu de plus d’une centaine habituellement. La plupart choisissent de prier ailleurs dans les villes voisines comme Bordeaux, où certaines salles de prière (comme dans le quartier de Saint-Michel) débordent faute de place à l’intérieur.

La Rédaction D&M

Crédit photo : © Non à la mainmise de la FMG sur nos Mosquées

Les plus lus

Lorem tristique dapibus ante. felis consequat. quis dolor