Restez connecté

Presse

Une plainte vise la gestion de la Mosquée de Clermont-Ferrand

La Rédaction D&M

Publié

le

Comment la grande mosquée de Clermont-Ferrand est-elle gérée? Ce débat, qui oppose certains fidèles, a pris une tournure judiciaire avec le dépôt en décembre 2014 d’une plainte contre X devant le doyen des juges d’instruction.

Plainte contre la mosquée de Clermont-Ferrand

La mosquée de Clermont-Ferrand a été construite avec les dons des fidèles. Ces derniers veulent désormais connaître l’état des finances alors que le projet d’un bâtiment pour accueillir les activités culturelles est à l’arrêt.

Pour gérer la mosquée, deux structures sont concernées : D’une part, la Société Civile Immobilière, titulaire d’un bail de 21 ans. Et d’autre part, une association payant chaque mois 2500 euros pour utiliser les locaux. Mais un écart de comptabilité d’environ 70 000 euros nourrit des soupçons de fraude.

Karim Djermani, architecte de la grande mosquée, affirme que les comptes sont produits à chaque assemblée générale de l’association, et réfute tout enrichissement personnel.

L’affaire est désormais entre les mains de la justice pénale. Les deux parties qui s’opposent tiennent à préciser qu’elles ne pensent qu’aux intérêts de la grande mosquée, écartant ainsi toute querelle entre courants d’inspiration religieuse.

Source

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

elementum ut Nullam felis id felis