Restez connecté

Actualité France

«Jamais on ne dira que je suis anti-musulman. Je préfère perdre une élection que mon âme»

La Rédaction D&M

Publié

le

C’est la phrase du jour signée Jean-Paul Lotterie, maire de la petite ville de Montpon-Ménestérol (5.500 habitants) en Dordogne. Un projet de mosquée porté par une association musulmane provoque l’agitation de certains habitants. Une pétition a d’ailleurs été lancé selon le quotidien Sud Ouest. Il s’agit en fait d’une salle de prière dont le permis de construire a été déposé le 29 novembre dernier par l’Association des Musulmans de Montpon-Ménestérol (AMM). «Nous voulons un lieu pour notre association. Cela ne se résume pas à un lieu de prière. Ce sera un endroit où nous pourrons mener nos activités culturelles et sociales», précise un responsable de l’association.

Le maire de Montpon-Ménestérol

Mais certains riverains voient le projet d’un mauvais œil. Et toujours les mêmes fantasmes qui reviennent. Certains -par ignorance ou par pure islamophobie- évoquent des appels à la prière cinq fois par jour, d’autres un minaret au cœur du quartier pavillonnaire qui hébergera la future mosquée, d’autres vont plus loin encore en parlant “d’invasion” ! Le maire quant à lui garde son sang froid et préfère inviter ses administrés à “venir consulter le projet en mairie”.

La Rédaction

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Curabitur eget Nullam venenatis adipiscing Praesent facilisis suscipit mattis felis non