L'expatriation au Royaume-Uni

Des images pornographiques et des lettres de menace déposées dans une mosquée mosellane

[Mise à jour du 18/02/2016]

Un quinquagénaire qui avait déposé des revues pornographiques devant une salle de prière musulmane à Bitche (Moselle) a été condamné jeudi à 500 euros d’amende pour des dégradations, dans l’attente d’un jugement ultérieur pour provocation à la haine raciale, a-t-on appris auprès du parquet de Sarreguemines.

L’homme a été condamné pour avoir cassé une caméra de vidéosurveillance et volé 5 paires de chaussures à une famille turque lorsqu’il est venu, dans la nuit de samedi à dimanche, déposer des revues pornographiques devant la salle de prière de l’association franco-turque de la ville.

Faits divers sordide à Bitche. Les membres de l’Association franco-turque, Vatan Camii, sont sous le choc : la maison qu’ils ont construite rue des Tilleuls, au bas de la citadelle, a été vandalisée dans la nuit de samedi à dimanche. Vers 4 h, un homme, la trentaine, qui portait un bonnet et des lunettes, a pénétré dans la cour de cette demeure, située à l’arrière de la rue. « On le voit très bien sur les caméras de surveillance, raconte un membre. Il est passé par la cour arrière. Il a cassé les caméras. »

Ce bâtiment, inauguré en 2010, sert de salle de prière, de lieu d’échanges, d’accueil des enfants membres de l’association. Il reçoit aussi régulièrement des manifestations de la communauté. Selon les premières constatations menées par les gendarmes, l’individu a tenté d’y pénétrer. En vain. « Heureusement il n’a pas réussi à rentrer », souffle Serdar Ilksoy, élu à la tête de l’association début janvier. Mais le vandale a déposé dans la cour des photos pornographiques et une longue lettre de menaces.

« Un vrai roman, avec des menaces, de nombreuses insultes », s’indigne un autre membre de la communauté. Vers 4 h 20, selon les images d’une autre caméra de surveillance, le trentenaire a sonné à la porte d’un des locataires de la maison. Il lui a répondu. Sous les cris, le vandale a pris la fuite en courant. Au nom de l’association, Serdar Ilksoy a déposé plainte à la gendarmerie de Bitche. Ce dimanche après-midi, les militaires ont effectué plusieurs constatations et repéré des traces pour retrouver l’individu.

Source

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Des images pornographiques et des lettres de menace déposées dans une mosquée mosellane"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*