L'expatriation au Royaume-Uni

VIDÉO. “Je ne savais pas que le Coran parlait de Jésus et Marie”

Dimanche dernier, l’Association des Musulmans du Havre (AMH) a ouvert les portes de sa toute nouvelle mosquée (quartier Caucriauville) au public. Une journée qui a rencontré un franc succès auprès des Havrais(es) avec des centaines de visiteurs, venus découvrir le lieu et s’informer sur cette religion dont on parle beaucoup, mais hélas, négativement. Une journée d’échanges sans tabou. Que savent nos concitoyens non musulmans de cette religion ?

Il ne s’agit pas de faire du prosélytisme. Mais beaucoup ignorent que l’Islam accorde la même place qu’à Jésus, Moïse, Abraham, … qu’à Mohammed (Paix sur eux tous). Beaucoup ignorent que la quatrième plus grande Sourate du Coran est entièrement consacrée à la famille de Jésus. Beaucoup ignorent que le Coran consacre toute une Sourate à la Vierge Marie, et que cette dernière est décrite dans ce Livre Sacré comme étant “la femme élue, purifiée et préférée à toutes les femmes de la Création” ! Beaucoup ignorent que le Coran comprend des Sourates dénommées “Jonas”, “Joseph”, “Abraham”, “La Table Servie” (en référence à l’Eucharistie)…

Beaucoup se plaignent des agissements islamophobes des médias mais n’ouvrent jamais leurs mosquées pour expliquer aux non musulmans cette magnifique religion qu’est l’Islam. Après les attentas de Paris, il est plus que jamais nécessaire d’OUVRIR LES MOSQUÉES pour expliquer l’Islam et montrer le vrai visage du prophète Mohammed (PBSL), Messager de la miséricorde.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

2 Commentaires sur "VIDÉO. “Je ne savais pas que le Coran parlait de Jésus et Marie”"

  1. très intéressant et vive l islam

  2. salam aleykoum

    les rencontres inter-religieuses et les portes ouvertes sont des preuves du savoir vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*