L'expatriation au Royaume-Uni

Enfin une mosquée pour les musulmans de Blagnac, près de … la déchetterie !

La dernière réunion du conseil municipal a été très animée. Notamment au sujet de la vente d’un local communal situé 18, rue des Orfèvres, dans le parc d’activités de Font Grasse. Suite à la liquidation judiciaire de la société LBTP, la ville est propriétaire d’un local de 460 m2, voisin de la déchetterie. Selon le prix fixé par le service des Domaines, elle va le vendre 180 000 €. Rien d’exceptionnel. Sauf que l’acquéreur n’est pas un acheteur comme un autre. Il s’agit de l’association «La fraternité musulmane de Blagnac».

Une mosquée près de la déchetterie à Blagnac

Le local est situé au 18, rue des Orfèvres

«Elle veut aménager un lieu de culte digne» résume Maurice Bidouilh, adjoint à l’urbanisme. Le vendredi, notamment, le local actuel de la route de Cornebarrieu est trop petit. Les 150 fidèles, voire plus, prient à l’extérieur. Ce qui, au-delà du manque de confort, ne laisse personne indifférent dans le quartier…

300 fidèles et pas 1 000

«Ce dossier a fait l’objet de nombreuses discussions depuis plusieurs mois» prévient Joseph Carles, premier adjoint. «C’est forcément sensible, nous avons pris les conseils au plus haut niveau de l’état dans la région» renchérit Bernard Keller, maire. Les deux élus parlent d’une même voix : «L’association avait un projet d’accueil de mille fidèles. Nous ne le souhaitions pas. Nous avons trouvé une solution blagnacaise et pas une solution d’agglomération. La vente est limitée au bâtiment actuel, qui ne pourra pas accueillir plus de 300 fidèles. Il n’y aura pas d’extension possible car nous conservons le reste du terrain, avec une servitude de passage, sur les côtés et derrière du local, notamment pour les parkings publics».

«Au nom de la laïcité, je m’interroge. Tous les cultes, quels qu’ils soient, doivent être traités de la même façon. Allez-vous vendre l’église aux catholiques, faire payer le chauffage et l’électricité ? On ne sait pas ce que ce bâtiment deviendra dans 10 ans. Si on en avait gardé la maîtrise, on garantissait l’affectation des locaux» maugrée Régis Léonard, de la liste «Pour les Blagnacais». Au nom de «Blagnac pour tous», Valérie Bugeja-Fernandez aurait préféré un «bail emphytéotique, qui aurait rassuré les riverains». «On a bien sûr étudié la solution. Mais cela nécessitait 350 000 € de travaux de mise aux normes, pour un établissement recevant du public. Et nous nous trouvions en infraction avec la loi de 1905, qui a transféré aux communes la propriété des églises, et interdit l’acquisition de tout nouveau lieu de culte. Pour les travaux d’aménagement, on souhaite disposer du permis de construire avant la vente. Nous avons expliqué tout le dossier aux riverains» rassure Joseph Carles. Le groupe «Pour les Blagnacais» s’est cependant abstenu, tandis que le duo «Les Républicains» votait contre.

Source

Crédit photo : capture d’écran/La Dépêche du Midi

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Enfin une mosquée pour les musulmans de Blagnac, près de … la déchetterie !"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*