Mosquées

Qu’est ce que la Mosquée al-Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam ?

Publié

le

Au cœur de la bataille entre les palestiniens et l’occupation sioniste, la Mosquée al-Aqsa est le troisième lieu saint de l’Islam après la Mosquée Sacrée de la Mecque et la Mosquée du Prophète de Médine. C’est vers cette mosquée que le Messager de l’Islam, Muhammad (prières et salut sur lui) entreprit son voyage nocturne (Isra) depuis la Mecque en l’an 2 de l’Hégire (620 apr. J-C), et dans cette mosquée qu’il dirigea la prière en présence d’Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse) et Issa (Jésus) avant de monter aux cieux en compagnie de l’archange Jibril (Gabriel), que la paix soit sur eux tous. Un événement mentionné au début de la 17ème sourate du Coran, le Voyage Nocturne : 

[Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée al-Haram à la Mosquée al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant.]

Elle fut la première Qibla (direction de prière) des premiers musulmans avant que le Coran n’ordonne de changer cette direction en l’an 2 de l’Hégire. La Mosquée Al-Aqsa est souvent représentée dans les articles de presse ou sur les réseaux sociaux par la mosquée du Dôme du Rocher (coupole dorée). En réalité, cette dernière fait partie de la Mosquée al-Aqsa tout comme la mosquée al-Qibli (coupole grise). Accessible par 15 portes, elle s’étend sur une surface de 144 000 m² et est composée entre autres ; du dôme du rocher, de la mosquée al-Qibli, de la mosquée al-Marwani, de la mosquée al-Bouraq, du masjid al-Aqsa al-Qadim ainsi qu’un ensemble d’autres éléments (arches, fontaines, écoles, minbars, …)

LA MOSQUÉE DU DÔME DU ROCHER

Il y a au sein de cette mosquée le rocher duquel le Prophète serait monté au ciel lors de son ascension.  Elle fut érigée sur ordre du calife omeyyade Abd al-Malik ibn Marwan en l’an 72 de l’Hégire (691 apr. J-C). Pendant l’occupation des croisées, elle a été transformée en église. Un hôtel avait été érigé au-dessus du rocher et une croix avait été suspendue au dôme jusqu’à l’arrivée des musulmans en 1187. Le dôme était à l’origine de la même couleur que la coupole au-dessus de la mosquée al-Qibli.

En 1982, un soldat sioniste pénétra dans la mosquée, se dirigea vers le dôme du rocher et tira sur les fidèles musulmans. Les impacts de balles sont toujours présents sur la façade de cette mosquée et témoignent de ce massacre qui fit plusieurs morts et blessés.

LA MOSQUÉE AL-QIBLI

Elle est située dans la direction de la Qibla, c’est pour cela qu’elle s’appelle la mosquée al-Qibli. Ce serait Omar ibn al-Khattab (qu’Allah soit satisfait de lui) qui serait à l’origine de cette mosquée. Elle fut ensuite agrandie notamment sous les règnes des califes Abd al-Malik ibn Marwan et son fils al-Walid ibn Abd al-Malik. C’est dans cette mosquée que l’imam délivre le sermon et dirige la prière du vendredi.

À l’intérieur se trouve une copie du minbar (chaire de sermon) de Salaheddine al-Ayyubi. L’original du minbar fut brûlé par un extrémiste juif en 1969.

LA MOSQUÉE AL-MARWANI

Parmi ces autres mosquées, la mosquée al-Marwani située en dessous de l’esplanade sud-est. Cette mosquée fût construite elle aussi par Abd al-Malik ibn Marwan d’où elle tire son nom. Le but de cette construction était de soutenir l’immense plateforme de la Mosquée Al-Aqsa et réduire la pression des murs de soutènement. Il s’agit d’une structure composée de 88 piliers reposant sur des blocs massifs, divisés sur 12 rangées de galeries avec une surface totale d’environ 4 500 mètres carrés.

Durant les croisades (1099), ce lieu a été transformé en écurie par les templiers. Après la libération de Jérusalem par Salaheddine al-Ayyubi en 1187, la mosquée a été nettoyée mais est restée fermée jusqu’en 1995. Durant cette année, des documents secrets ont fuité faisant état d’un projet israélien de diviser la Mosquée Al-Aqsa en deux parties : une partie souterraine pour les juifs et une en surface pour les musulmans. La mosquée al-Marwani qui est la plus vaste structure souterraine se retrouve menacée. C’est ainsi qu’en 1996 une mosquée pouvant accueillir 7 000 personnes est aménagée après des travaux de restauration et de nettoyage. En 1999, le Waqf, afin d’installer des sorties de sécurité supplémentaires, fait creuser une rampe d’accès aboutissant au sol de la mosquée, douze mètres sous l’esplanade.

LA MOSQUÉE AL-BOURAQ

C’est à cet endroit que le prophète (prières et salut sur lui) aurait attaché sa monture Al-Bouraq sur laquelle il a effectué son voyage nocturne. Dans un hadith rapporté par Muslim, d’après Anas ibn Malik (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (prières et salut sur lui) a dit :

[Il me fut amenée al-Bouraq, une monture blanche plus grande qu’un âne et plus petite qu’une mule, qui se trouvait d’un bond où son regard s’arrêtait, je la montai donc et fus transporté à Jérusalem (Bayt al-Maqdis). Là-bas, je l’attachai à l’anneau destiné à l’usage des Prophètes. Je pénétrai dans la mosquée où je priai deux Rak’as (unités de prière). À ma sortie, l’ange Jibril (Gabriel) m’offrit deux récipients : l’un contenant du vin, l’autre du lait. Je choisis le lait, et Jibril me déclara alors que j’avais choisi la voie de la Fitra (nature originelle). Puis, porté par lui, je m’élevai jusqu’aux régions célestes]. Un anneau est attaché symboliquement au mur de la mosquée.

Cette mosquée, également appelée la mosquée des Maghariba, est située au niveau de la porte des marocains. Ce nom donné par Salahdin Al Ayyubi représentait la porte qui donnait sur le quartier des marocains construit par ce dernier. C’était un quartier où vivait des pèlerins venus du Maghreb. La porte des marocains donnaient directement sur le mur occidental de la mosquée Al-Aqsa dit « le mur al-Bouraq » (mur des lamentations chez les juifs). Le 12 juin 1967, 400 familles sont évacuées du quartier après un préavis de trois heures.

AL MASJID AL-AQSA AL-QADIM

Située en dessous de la mosquée al-Qibli, elle fut fermée jusqu’en 1998. À l’intérieur se trouve un puits où les musulmans entreposaient de l’huile pour allumer des chandelles.

Conformément aux paroles du Prophète (prières et salut sur lui) quand Maymouna vient au Prophète et lui dit : Ô Messager d’Allah ! Que nous recommandes-tu à propos d’une visite que nous pourrions effectuer au Bayt Al-Maqdis (Masjid Al-Aqsa) ? Le Messager d’Allah répond : Allez-y et faites-y la prière !  Toutefois, si vous ne pouvez-vous y rendre et y prier, envoyez-leur au moins de l’huile afin que leurs chandelles restent allumées. 

Je commente

Les plus lus

Tous droits réservés © 2013-2021

Quitter la version mobile