Nos partenaires

Acariens, mauvaises odeurs, … Quand se prosterner devient une épreuve dans certaines mosquées

Publié

le

En islam, la prière doit être accomplie dans des conditions propices au recueillement. Une des positions de la prière où le fidèle doit être au maximum de sa concentration est la prosternation (sujud). Dans un hadith rapporté par Muslim, le prophète (Paix et Salutations sur lui) dit : “Le moment où l’homme est le plus proche de Dieu est celui où il est en prosternation“. C’est là où les invocations sont les plus recommandées et les plus entendues.

C’est pourquoi ce rituel important doit être accompli dans les meilleures conditions possibles. Il arrive cependant que la prosternation devienne une épreuve pour beaucoup d’entre nous dans certaines mosquées entre la moquette qui sent mauvais (à cause entre autres des chaussettes et des pieds mouillées) et les acariens qui y prolifèrent ainsi que la poussière qui se piège entre ses fibres, au point que certains fidèles apportent leur propre tapis de prière à défaut de retenir leur respiration pendant les quelques secondes du sujud.

Il est donc important que les gestionnaires de ces lieux, qui sont avant tout des Maisons de Dieu, veillent au respect de l’hygiène. Les vieilles moquettes doivent être remplacées et les plus récentes régulièrement nettoyées. Il existe des entreprises spécialisées dans la fabrication et la commercialisation de ce type de produit exclusivement destiné aux mosquées. C’est le cas de la société MSD Décoration leader en la matière. A son actif des centaines de mosquées équipées en moquette anti allergiques, anti acariens et facilement entretenables. 

Mosquée Essalam des Mureaux

Mosquée de Saint-Ouen

Mosquée de Rosny-sous-Bois

Mosquée de Massy

Mosquée d’Aulnay-sous-Bois

Centre An-Nour de Mulhouse

Je commente

Les plus lus

Tous droits réservés © 2013-2021

Quitter la version mobile