Actualité Monde

Mohammed Rafiq, 65 ans, héros d’une mosquée norvégienne victime d’un acte terroriste

Publié

le

L’hypothèse terroriste ne fait désormais aucun doute pour la police norvégienne un peu plus de 24 heures après la fusillade de la mosquée de Baerum (banlieue d’Oslo) qui a fait un blessé parmi les fidèles. Le bilan aurait été beaucoup plus lourd, seulement trois fidèles s’y trouvaient au moment de l’attaque.

Parmi ces fidèles, Mohammed Rafiq un homme de 65 ans qui a maîtrisé le terroriste avant l’arrivée de la police. «J’ai vu des cartouches éparpillées et du sang sur les tapis, et j’ai vu un des fidèles maîtrisant l’agresseur, couvert de sang», a déclaré le responsable de la mosquée au journal norvégien VG.

Le terroriste âgée d’une vingtaine d’années a tué sa demi-sœur avant de se rendre dans la mosquée. “Nous avons conclu que nous avions affaire à une tentative d’acte terroriste”, a indiqué Rune Skjold en faisant le point sur l’enquête. Un message que le suspect aurait posté sur un forum en ligne peu avant l’attaque évoque une « guerre des races » et rend hommage à l’auteur de l’attaque contre deux mosquées commise en mars en Nouvelle-Zélande, au cours de laquelle 51 fidèles musulmans avaient été tués.

Je commente

Les plus lus

Tous droits réservés © 2013-2021

Exit mobile version