Pour Ghaleb Bencheikh “Le voile est une atteinte à la dignité humaine”

Bilal Muezzin
  •  
  •  
  •  

Après avoir été applaudi par les extrémistes du “Printemps Républicain” pour son opposition au port des signes religieux lors du service national universel, le nouveau patron de la “Fondation de L’Islam de France” s’est confié dans une interview au magazine Marianne connu pour ne pas être tendre envers les musulmans.

Dans cette interview non pas sans éloge pour Mr Bencheikh, Marianne le décrit comme étant “unanimement respecté, un croyant et un républicain aux idées claires”.

Pour celui qui veut combattre la radicalisation par la culture et la poésie, “C’est l’obsession de la norme religieuse ou de la pratique rituelle qui fait que l’esprit n’est pas ouvert. Je suis convaincu que la connaissance des belles-lettres de la culture islamique constitue le meilleur antidote contre l’extrémisme”, prétend-t-il. Un dangereux amalgame entre la pratique religieuse et l’extrémisme.

Et pour finir, il rappelle sa position concernant le port du voile islamique. “Fondamentalement, je pense que le voile est une atteinte à la dignité humaine dans sa composante féminine”.

Une position qui nous rappelle une autre, celle de Manuel Valls. Cette fois, c’est l’un des nôtres qui s’en prend à la dignité de nos soeurs qui sont aussi nos femmes, nos mamans, nos filles. Pire, des organisations comme “Musulmans De France” (des “Frères Musulmans” selon Marianne et co.) permettent à ce type d’individu de s’exprimer devant des milliers de fidèles dans ses rassemblements.


  •  
  •  
  •  
Bilal Muezzin
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1820 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

10 Commentaires

  1. Convertie, je porte le voile et je suis extrêmement choquée de lire de tel propos !!!!!! El hamdoulillah je suis fière d’avoir choisi le port de hijeb c’est l’aboutissement de ma soumission à Allâh le Très Grand

  2. Je suis une femme et j’ai fait le choix de mettre le voile seule alors je ne comprends pas qu’un homme qui n’est pas concerné par le voile puisse donner son point de vue erronée sur ce sujet pour moi il ne s’est pas de quoi il parle et laisser aux femmes le choix de le mettre ou non .

  3. Si les femmes on le droit de ne pas porter le voile elles ont également le droit de le porter en fait il veut faire le choix à leur place alors que lui n’est pas concerné par le voile, notre société normalise les gens qui se dévetisse vonlontier de plus en plus bientôt sortir nue dans la rue sera normale par contre la femme qui veut se couvrir car c’est son corps elle est sensée en faire ce qu’elle veut et pourtant elle regardé de travers, dans notre pays liberté égalité fraternité ça marche pour certains et pas d’autres et lui il parle d’atteinte à la dignité pour moi il ne sait pas de quoi il parle…

  4. Cette homme est un imbécile qui se prend pour un intellectuel ezpexz d’abrutis Qu’Allah te guide avec tes propos tu es sorti de l’islam renier une obligation d’Allah te fait sortir de t’a religion laisse les femmes portés le voile ou non c’est leur choix mele toi de tes affaires.

  5. Bonjour,le foulard n’est pas une prescription coranique, ni dans la sourate Al Ahzabe au verset 59, ou la sourate Nour au verset 31 .
    Le foulard est un outils de domestication de
    Et de subordination de la femme, dictee et encadrée par la sharia .
    Il permet de créé et de maintenir une forme d’impression identitaire, car le Coran n’offre pas de modèle ou la femme peut s’identifier, peut se créer, se construire .
    Au contraire des hommes qui ont pour modèle les prophètes les messagers etc.

    • Si c’est les hommes qui ont rédigé ses écrits que les musulmans appelles les saintes écritures sachants que DIEU n’a parlé a personne ne s’est manifesté nul part ,les hommes et leurs écrits ne sont pas plus saints les uns que les autres ,les femmes masos qui aiment se soummettre c’est leurs problèmes !

  6. L’auteur de ce papier semble avoir des lacunes lexicales, vraisemblablement délibérées, puisqu’il confond musulmans et “fondamentalistes musulmans”. Au-delà, comme déjà dit par d’autres, de même que les musulmans en général et les fondamentalistes musulmans ont le droit de s’exprimer sur le pays, ses lois etc., les musulmans non fondamentalistes, tel celui qui a donné un entretien à Marianne, ont le droit d’exprimer leurs vues au sujet de la religion musulmane, surtout quand ils sont plus qualifiés que la plupart des commentateurs. Et, davantage, même les non musulmans ont la liberté de parole à ce sujet. Ce sont les lois de la République

    • De même nous avons le droit de dénoncer ses propos. Quand il dit que le voile est une atteinte à la dignité des femmes, a-t-il demandé l’avis des premières concernées ? ou bien il le dit juste pour satisfaire ses maîtres ?

    • Je partage cet avis. J’ai connu la rédaction de D&M plus apte à permettre le dialogue et l’échange. Il semble que la seule opinion de M. Bencheikh suffise à le condamner aux yeux de D&M. C’est dommage que les positions d’un islam ouvert, libéral, moderne et tolérant soient ainsi raillées. Mais assez révélateur.

Répondre à DERGAOUI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*