Restez connecté

Actualité France

Privés de leur mosquée, les fidèles musulmans de Guyancourt prient dans un bus !

La Rédaction D&M

Publié

le

Après la tente-mosquée de Rambouillet, voici le bus-mosquée de Guyancourt.

Les musulmans de cette commune des Yvelines d’apprêtent à inaugurer ce nouvel espace de prière unique en Europe. Il y a quelques semaines, l’Association des Musulmans de Guyancourt avait lancé une cagnotteen ligne en vue “de récolter des fonds pour acheter un bus que nous allons aménager afin d’y faire notre bureau et pratiquer notre religion à l’abris du froid etc.. en effet nous nous sommes retrouvés à faire nos prières à l’extérieur lorsque notre maire n’a pas honoré son engagement de réouverture après travaux d’un local qui nous avait mis a disposition depuis plusieurs années (courrier à l’ appuis du maire de son engagement de réouverture du local après travaux)”, pouvait-on lire dans le descriptif accompagnant l’appel aux dons, aujourd’hui clos.

Une “solution” temporaire mais qui risque de durer puisque depuis deux ans, toutes les démarches pour louer ou acheter un bien se sont soldées par des échecs pour de multiples raisons.

Exprimez votre indignation (pas d’insultes ou d’injures) en contactant la mairie de Guyancourt.

Publicité
9 commentaires

9 Comments

  1. Avatar

    Mohamed

    13 décembre 2016 à 14 h 51 min

    Assalam il y a une mosquée à guyancourt qui est fonctionnelle.
    Les frères ne veulent pas prier dans la mosquée

    • Avatar

      frere guyancourt

      14 décembre 2016 à 11 h 08 min

      Les frères ne veulent pas prier dans l’autre mosquée pour la simple et bonne raison que politique et religion ne font pas bon ménage et que c’est de leur faute que la mosquée principale à été fermée

  2. Avatar

    frere guyancourt

    14 décembre 2016 à 11 h 07 min

    Les frères ne veulent pas prier dans l’autre mosquée pour la simple et bonne raison que politique et religion ne font pas bon ménage et que c’est de leur faute que la mosquée principale à été fermée

  3. Avatar

    Benji 78

    14 décembre 2016 à 14 h 36 min

    Salam concernant la mairie annexe qui sert de mosquée est qui et politiser a fond la majeur des guyncourtois ne souhaite pas aller priez la bas car tous savons que la fermeture de la mosquée principale est du a 2 voir 3 personnes qui sont partis faire du cirage de pompe auprès du maire et que c est même personnes on fait campagne pour le maire (qui utilise notre religion a des fins politique) l association qui gère l autre local unis seulement les élus locaux avec cette association

  4. Avatar

    Frere guyancourt

    15 décembre 2016 à 0 h 11 min

    La sous préfecture je l’appelle cette mosquée modérée,TOUT cela pour plaire aux gens de la dounya

  5. Avatar

    Poupougne

    16 décembre 2016 à 22 h 42 min

    Pourquoi des personnes font fait fermer la mosquée pour faire prier dans une autre. Quel intérêt y ont-ils.

  6. Avatar

    Frere guyancourt

    17 décembre 2016 à 8 h 30 min

    L’intérêt et de diviser les Freres pour des rasions de communautarisme, sous prétexte que l’autre soit marocain ou algerien ou autre ALLAH MOUSTAHAN, tout ça pour satisfaire a Mr Seguin canicheee

  7. Avatar

    AbouYouss

    28 décembre 2016 à 1 h 25 min

    Je suis Guyancourtois et personnellement depuis la fermeture de LA précèdente salle de prière je ne prie plus en jamaha à Guyancourt.
    Quand ON m’a demandé pourquoi je venais pas à la nouvelle salle. “Autant prier dans une synagogue avec de vrais ihoudis…, eux ce sont que de pâles copies…”
    Donner du crédit à des chalgoumistes, NON merci.

  8. Avatar

    [email protected]

    22 janvier 2017 à 1 h 26 min

    Les prétendues divisions basées sur fond de nationalisme ou communautarisme au meme titre que l’inculture ou la jeunesse des representants de l’ancienne mosquee ne sont malheureusement que le fruit d’une politique de division menées par les représentants de la nouvelle mosquée (UMG) et s’étant traduites par la suite d’une longue liste d’excuses toutes aussi ubuesques pour enfantiser un conflit bien plus profond par la fremeture d’une mosquee.

    si vous souhaiter parler de ce sujet, veuillez vous assurer dӐtre suffisamment informer sur le sujet avant merci.

    Un ancien membre du conseil d’administration de l’AMG (ancienne mosquee).

Laisser une réponse

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus