Massacre de Christchurch : morte de chagrin quelques heures après l’inhumation de son fils

Travelmuz voyage éthique

Elle était venue de Jordanie pour assister aux funérailles de son fils tué dans les attentats terroristes de Christchurch. Suad Adwan, 65 ans, repose désormais aux côtés de son fils dans un cimetière de Linwood loin de leur Jordanie natale. Une histoire bouleversante rapportée par le site Stuff.

Adwan, qui souffrait de problèmes cardiaques, était arrivée en Nouvelle-Zélande jeudi avec l’épouse du défunt, Rana, et leurs trois jeunes enfants afin d’assister aux funérailles de Kamel. Après l’inhumation de son fils vendredi, elle a été retrouvée morte samedi matin.

Kamel Darwish a quitté la Jordanie pour la Nouvelle-Zélande il y a environ six mois et a travaillé dans une ferme laitière à Ashburton. Son épouse Rana et leurs enfants âgés de 2, 6 et 8 ans avaient demandé un visa pour le rejoindre en Nouvelle-Zélande.

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1726 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*