Légion d’honneur pour l’écrivain anti-Islam Michel Houellebecq

Travelmuz voyage éthique

Nouveau cap franchi dans la promotion de l’islamophobie par les plus hautes instances de la République. Comme chaque 1er janvier, la liste des heureux distingués a été dévoilée. Cette promotion qui rassemble au total 402 personnes comprend entre autres l’écrivain controversé Michel Houellebecq auteur du roman “Soumission” paru en janvier 2015 dans lequel il décrit une France sous domination musulmane. L’auteur se projette dans une France idéalisée présidée par un certain Mohammed Ben Abbes où par exemple l’université de la Sorbonne est privatisée et islamisée où les professeurs doivent être musulmans pour pouvoir enseigner, la polygamie est légalisée, les femmes n’ont plus le droit de travailler et doivent s’habiller d’une manière « non-désirable » … En bref, un roman pour susciter la peur et tous les fantasmes de la fachosphère et au delà.

Houellebecq n’a jamais caché sa haine de l’islam. En 2002 déjà, il avait déclaré: «La religion la plus con, c’est quand même l’islam. Quand on lit le Coran, on est effondré… effondré!».

Dans son livre « Mémoires d’outre-France », l’écrivain écossais Gavin Bowd évoque une soirée passée avec Michel Houellebecq «dans un appartement des Olympiades», dans le 13ème arrondissement de Paris où il réside. Alors que « l’alcool coule » à flots durant le repas, l’écrivain français le plus lu aurait déclaré ceci : « je vais donner une interview où j’appellerai à une guerre civile pour éliminer l’islam de France. Je vais appeler à voter pour Marine Le Pen ! ».

Instituée le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte, L’ordre national de la Légion d’honneur récompense depuis ses origines les militaires comme les civils ayant rendu des «services éminents» à la Nation.

Une façon de souhaiter une bonne année aux musulmans ?

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1708 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*