VIDÉO. « Westermoskee », un parfum d’Istanbul à Amsterdam

Publicite ILEF

La communauté turque d’Amsterdam la réclamait depuis 1994. Finalement, ce n’est que le 1er avril 2016 que les musulmans du quartier « De Baarsjes » à l’ouest de la capitale néerlandaise ont pu y prier pour la première fois trois ans après le démarrage des travaux. Un rêve devenu réalité.

Oeuvre des architectes français Marc et Nada Breitman, l’édifice s’est voulue être une réplique de la célèbre mosquée « Aya Sofia » d’Istanbul devenue musée après l’abolition du Califat, toute en briques rouges et lignes blanches. D’ailleurs, la mosquée porte ce même nom. Ce projet qui aura coûté 6 millions d’euros a été porté par la branche néerlandaise de la Confédération Islamique du Millî Görüş. Sa branche francaise construit la grande mosquée Eyyub Sultan à Strasbourg.

Westermoskee Amsterdam
Westermoskee Amsterdam
Westermoskee Amsterdam
Westermoskee Amsterdam

Son minaret qui culmine à 42 mètres est l’un des plus hauts points de la ville. Elle peut accueillir jusqu’à 2000 personnes. Avec 178 nationalités, la capitale des Pays-Bas est une ville multiculturelle par excellence. 17% de sa population est de religion musulmane. En matière de mosquées, c’est l’une des mieux dotées.

Publicite ILEF
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1659 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*