« Sarrazins », premier magazine papier consacré à l’histoire de l’Islam

Nous avons interviewé Renauld KLINGLER, fondateur et rédacteur en chef de l’excellent webzine « Sarrazins » dédié à l’histoire de la civilisation musulmane. Dans quelques semaines, une version papier du magazine sera lancée avec 160 pages, une quinzaine de dossiers, le tout accompagné de photos, cartes et tableaux. La revue sera édité tous les trois mois (4 numéros par an). Un projet talentueux que nous encourageons de soutenir massivement.

D&M : Renaud, vous êtes le fondateur et rédacteur en chef du site « Sarrazins ». Tout d’abord, pouvez-vous présenter votre parcours à nos lecteurs et nous présenter brièvement l’historique et l’objectif de ce site ?

Renaud KLINGLER : Musulman depuis bientôt 7 ans, alsacien d’origine et vivant en région toulousaine, je suis actuellement une licence d’histoire à l’université après avoir complété une formation en commerce et tenté un essai en sociologie. Passionné d’histoire depuis tout jeune, j’ai ressenti en embrassant l’Islam un besoin grandissant de faire valoir l’histoire du monde musulman aux premiers concernés. Des initiatives parfois intéressantes avaient déjà été menées, mais je trouvais qu’il manquait de plates formes permettant à la diffusion de cette si riche histoire.

J’ai donc, au même moment où je reprenais mes études d’histoire, décidé de tenter l’aventure en créant Sarrazins sous forme de site internet augmenté par des pages et comptes sur les réseaux sociaux. L’idée était simple : rendre l’histoire de l’Islam intéressante et abordable, et surtout de rendre compte de ce qu’elle a été afin d’en tirer des leçons utiles. Je me suis donc essayé à retranscrire et vulgariser ce qui fit les 14 siècles d’Islam jusqu’ici.

Le succès a été vite au rendez-vous. Je me suis même étonné de voir que l’histoire de l’Islam intéressait à ce point. L’accueil dans la « muslimosphère » a aussi été très chaleureux, des maisons d’édition aux sites d’informations, j’ai souvent eu l’occasion de voir mes articles partagés ici et là. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour les en remercier !

D&M : Vous venez de lancer le projet d’un magazine papier consacré à l’histoire islamique. Pourquoi une version papier alors qu’aujourd’hui, on lit de plus en plus sur son smartphone ou sa tablette ?

Renaud KLINGLER : Dès le début, j’avais pour souhait de pouvoir un jour faire de Sarrazins une revue papier. Le papier a ce charme que le digital n’a pas, c’est un format qui laisse sa trace dans le temps, c’est quelque chose de palpable et qui apporte une vraie plus value au contenu. Après, s’il est vrai que la presse papier a longtemps été en chute libre, on sent tout de même depuis quelques années un certain regain. Il n’y a d’ailleurs qu’à regarder la quantité de nouveaux titres qui apparaissent dans les kiosques. De moins en moins généralistes, les revues qui émergent ont cependant ça en commun qu’elles ont dû se sur-spécialiser pour se trouver un public fidèle et durer dans le temps.

Sarrazins est un magazine que j’ose imaginer assez spécialisé et au public défini pour pouvoir exister sous ce format.

"Sarrazins", premier magazine papier consacré à l'histoire de l'Islam

D&M : Quels sont les sujets et les thématiques qui seront abordés dans ce magazine ?

Renaud KLINGLER : À l’instar de ce qui est fait sur internet, il ne sera question que d’histoire, de culture et de tout ce qui fait ou a fait la civilisation musulmane. Bien évidemment, les articles seront bien plus conséquents et fournis que sur le format Web. Aussi, dans une logique continuité, l’idée est d’éviter ce qui cause polémiques et clivages inutiles. J’ai comme tout le monde mes repères et fondements idéologiques, mais j’essaie au mieux de placer les faits historiques au-dessus de mes vues et préférences.

Pour se faire une idée des sujets traités, vous retrouverez par exemple dans le 1er numéro une biographie d’Ibn Taymiyya, l’histoire des Morisques sous l’inquisition espagnole (écrit par Issa Barbarossa), les grandes dates de l’Empire ottoman comme le récit des voyages d’Ibn Battuta (en plus de 25 pages)… Dans de prochains numéros, sont déjà en chantier des articles sur Salahuddin, l’évolution du hanbalisme, les Barbaresques comme sur les femmes savantes de l’islam. À suivre !

D&M : Vous avez lancé un appel aux souscriptions pour soutenir le projet et permettre sa pérennisation. En plus des abonnements des particuliers, avez-vous d’autres pistes pour permettre le financement du projet ?

Renaud KLINGLER : J’envisage sous peu de contacter des libraires pour des souscriptions en nombre, afin que ceux-ci puissent aussi vendre au détail les numéros de Sarrazins. Autrement, il n’est pas encore envisagé d’autres formes de financement. J’avais bien songé au crowdfunding, mais j’ai vite préféré offrir en échange d’un « don » un abonnement en bonne et due forme. Ce sont donc en grande partie les souscriptions qui feront l’avenir de ce projet.

Aussi, afin de proposer une revue à la lecture la plus agréable qu’il soit, je n’envisage pas pour le moment de passer par des annonceurs. Il ne devrait donc pas y avoir de pages de pub dans la revue. Mais évidemment, cela dépendra aussi de la réussite économique du projet ; je pourrais donc à terme changer d’avis.

Pour souscrire un abonnement : 49 euros / an
Site : https://www.sarrazins.fr
Facebook : https://www.facebook.com/Sarrazins
Twitter : https://twitter.com/Sarrazins_Mag

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1626 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*