Les propos ignobles de Mohammed Guerroumi, un des signataires de la tribune de la honte

Dans la liste des traîtres à la communauté musulmane, qui ont co-signé la tribune de la honte parue hier et dénonçant « l’épuration ethnique » des juifs dans certains quartiers (musulmans, ndlr) et demandant à ce que des versets du Coran soient “frappés de caducité”, il y a un ex-responsable de la mosquée Assalam de Nantes. Dans un article du Figaro truffé d’erreurs, le coraniste Mohammed Guerroumi a été présenté à tort comme « imam à Nantes ». Interrogé par le même journal, Mr Guerroumi a déclaré ceci :

« Il faut remettre les pendules à l’heure et revoir l’exégèse du Coran, car il s’agit d’une interprétation qui date de IXe siècle. La sourate 9 est très violente, les juifs ou mécréants étant considérés comme des ennemis des musulmans. C’est ce qu’on enseigne en ce moment aux jeunes musulmans en France ». Des propos ignobles dignes de l’extrême droite.

Contrairement à ce qui s’est dit dans les médias, cette tribune pleine de haine a été condamnée unanimement par la communauté musulmane une fois de plus ciblée.

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1626 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

4 Commentaires

  1. Assalam alaykoum.
    En raison de la publication de vos propos diffamatoires et injurieux à mon encontre sur votre site internet, mais aussi de la diffusion de ma photo sans autorisation, je déposerai dès demain matin une plainte devant le parquet de Nantes.
    Bien cordialement.
    M. Guerroumi

  2. Salam aleykum
    Bravo Mr Guerroumi de courber l’echine les sioniste.
    Ce n’est pas au non musulman de réformer le coran.
    Peut importe ce que vous et les sionistes feraient,allah protège le coran de tout altérations.

  3. Guerroummi a signé en espérant se faire inviter par le crif pour le diner annuel des cons ? à l’image de Chelghoumi l’imam de je ne sais pas qui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*