Raismes : la justice donne raison à l’école musulmane face à l’opposition du maire

Publicite ILEF

Le tribunal administratif de Lille s’est récemment prononcé sur l’opposition du maire de Raismes à l’ouverture de l’école musulmane « Mine de Savoirs » sur sa commune. Les arguments du maire (communiste) n’ont pas été considérés comme recevables.

En décembre 2016, alors que l’association « Mines de savoirs » vient de déclarer l’ouverture d’une école musulmane hors-contrat en mairie, le maire de la commune Aymeric Robin (communiste) s’y oppose. L’association MDS et la directrice de l’école demandent alors au tribunal administratif de Lille l’annulation de cette décision. Parallèlement, ils ont saisi le juge des référés.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’établissement se félicite de cette décision de justice en sa faveur.

En France depuis une dizaine d’années, l’enseignement musulman émerge. Les projets d’écoles privées se multiplient même s’elles ne représentent qu’une proportion minime de ce type d’enseignement largement dominé par les catholiques (8500 institutions) et les juifs (300 institutions). Actuellement, on compte une centaine d’écoles et projets d’écoles privées (de la maternelle au lycée) contre un seul établissement de ce type en l’an 2000.

POUR SOUTENIR L’ÉCOLE FINANCIÈREMENT

Page Facebook de MDS

Publicite ILEF
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1655 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire

  1. salam
    la justice à raison d’autoriser le maintien de l’ouverture de cette école musulmane ouvert à tous.Au prochaine élection on se souviendra de ce maire communiste qui abuse de ses pouvoirs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*