L’Alsace se dote de son Conseil Théologique des Imams

Ce vendredi 9 mars à la mosquée Iqra de Lingolsheim située dans l’agglomération strasbourgeoise, les principaux représentants de la communauté musulmane se sont réunis sous l’égide du Conseil Régional du Culte Musulman en Alsace (CRCM Alsace) afin de poser les fondations du Conseil Théologique des Imams d’Alsace.

Le président de la mosquée de Lingolsheim Abdelhak Nabaoui, par ailleurs Grand aumônier des Hôpitaux de France qui assure actuellement la présidence tournante du CRCM Alsace a accueilli cette réunion où il est à noter que les principaux courants représentatifs étaient présents. Etaient notamment présents les imams et les représentants de la Grande Mosquée de Strasbourg, de la mosquée Eyyûb Sultan, de la Mosquée de la Gare, de la mosquée de Koegnishoffen, de la mosquée Galia, de la mosquée d’Hautepierre, de la mosquée de la Meinau, de la mosquée de la Montagne Verte ainsi que de la mosquée de Lingolsheim. L’instance entendant regrouper les imams alsaciens, les haut-rhinois étaient également présents, notamment par la venue de l’imam de la mosquée de Saint-Louis ainsi que des imams mulhousiens du centre Annour, de la mosquée Salam, et de la mosquée al-Aksa, cette dernière étant affiliée à la Communauté Islamique du Millî Görüs (CIMG).

Conseil Théologique des Imams Alsace

Les différents intervenants ont notamment exprimé la nécessité de poser un cadre commun à tous pour les imams ainsi que la volonté de dépasser les clivages qui peuvent exister parfois entre les différentes associations, en cela il convient de saluer la maturité de la communauté musulmane alsacienne qui peut être fière de s’organiser seule, sans l’intervention des autorités de l’Etat. Selon M. Nabaoui, elle aura pour but de répondre à un besoin réel et urgent et, une fois mise en route, travaillera sur les différents sujets liés à la question de l’imamat : formation, compétences, etc. M. Eyup Sahin, président régional de la CIMG dans le Grand Est et également président collégial du CRCM a notamment insisté sur le fait qu’afin de lutter contre les prises de paroles d’imams autoproclamés «ne représentant qu’eux-mêmes», cette instance aura également pour but d’être l’interlocuteur reconnu concernant les questions jurisprudentielles liées à l’Islam. En cela, les mosquées ont exprimé le souhait de différencier cette structure de celle du CRCM, dont les fonctions sont plus représentatives.

Après avoir échangé autour d’une table ronde en toute convivialité, l’assemblée a désigné M. Sahin comme porteur de la commission chargée de mettre en place ce Conseil Théologique qui se réunira prochainement pour faire avancer cet ambitieux projet. Il est à espérer que de telles initiatives fédératrices voient sur le territoire national, afin de donner à Chalghoumi et consorts la retraite médiatique qu’ils méritent.

Conseil Théologique des Imams Alsace

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1629 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire

  1. Très belle initiative tous unis pour un Islam qui nous réunis dans notre foi un Islam de mais de fraternité d’aide aux démunis notre belle religion notre adoré Allah azawajal notre bien aimé Mohamed Rassoul sws. qu’Allah vous facilite toutes les œuvres qui sont pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*