Le 25 février 1994, 29 fidèles musulmans assassinés en pleine prière à Hébron

Publicite ILEF

Il y a 24 ans jour pour jour, le massacre de la mosquée Ibrahim d’Hébron (Al Khalil). Ce jour-là à l’aube, Baruch Goldstein pénètre dans ce lieu sacré avec une arme à feu automatique tuant 29 fidèles en pleine prière et en blessant 125 autres avant d’être maîtrisé et battu à mort. Idéologiquement marqué à l’extrême droite, le terroriste appartenait au mouvement Loubavitch, ainsi qu’au parti messianiste Kach.

Sa mort et son acte sont régulièrement commémorés par l’extrême droite israélienne au cimetière de la colonie juive de Kiryat Arba où il est enterré. En France, Baruch Goldstein est vénéré par la Ligue de Défense Juive, qui défile – rappelons le- aux côtés du Crif lors de manifestations de soutien à “Israël”. Des soldats franco-israéliens lui rendent également hommage comme ce tweet du niçois Ilan Choucroun connu sur les réseaux sociaux pour son racisme décomplexé.

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1669 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*