L'expatriation au Royaume-Uni

La miséricorde du Prophète à Taïf

Alors qu’il ﷺ‬ venait d’être rejeté par les notables de Tâ’if, ville proche de Makkah connue pour son idole d’al-Lât, chassé de ses murs, pourchassé par le bas peuple de la ville qui l’injuriait de la façon la plus vile et lui lançait des pierres sans répit, le Prophète ﷺ‬ s’arrêta en chemin pour invoquer son Seigneur. C’est alors qu’Allâh lui envoya l’ange Jibril avec ce message : “ô Muhammad! Je ferai ce que tu désires : si tu le veux, je peux faire replier sur ces gens les montagnes d’al-Akhshabayn.”

Le Prophète ﷺ‬ eut alors cette fameuse et magnifique réplique : “Je n’ai pas été envoyé comme malédiction mais comme miséricorde pour les mondes. Je souhaite plutôt qu’Allâh fasse sortir de leurs reins une progéniture qui L’adorera seul, sans rien Lui associer. Ô Seigneur, guide mon peuple, car ils ne savent pas!”* Les gens de Tâ’if, ceux-là même qui avaient si violemment rejeté le message divin, se convertiront à l’islâm onze ans plus tard, et combattront héroïquement durant les grandes conquêtes islamiques, en particulier durant la campagne d’Iraq et à la bataille décisive d’al-Qadisiyyah, à l’image du noble Abû Mihjan.

Surtout, à peine un siècle après la sublime invocation prophétique, ce sont deux jeunes hommes de Ta’if qui porteront l’islâm aux confins du monde connu à la tête des armées omeyyades, exauçant ainsi au-delà de toute attente les espérances du Messager d’Allâh ﷺ‬ : al-Hurr ibn ‘Abd al-Rahman ath-Thaqafi, qui sera le premier commandant musulman à franchir les Pyrénées & à s’introduire en Gaule (en 717); et à l’autre bout du monde, Muhammad ibn Qasim ath-Thaqafi, qui conquerra le Sind (Pakistan actuel) et franchira l’Indus (en 711/12). Quel plus beau témoignage des vertus de la miséricorde prophétique et de la grandeur divine ?

Ribât

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "La miséricorde du Prophète à Taïf"

  1. salam aleykoum,
    Le Prophète ﷺ‬ eut alors cette fameuse et magnifique réplique : “Je n’ai pas été envoyé comme malédiction mais comme miséricorde pour les mondes. Je souhaite plutôt qu’Allâh fasse sortir de leurs reins une progéniture qui L’adorera seul, sans rien Lui associer. Ô Seigneur, guide mon peuple, car ils ne savent pas.
    AL HAMDOULILLAH…..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*