Alain Soral : “Donald Trump incarne la résistance au sionisme”

Cours d'arabe

La reconnaissance de Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël a mis en lumière l’influence du lobby des chrétiens sionistes sur la politique américaine. Le maître de la Maison Blanche a tout simplement tenu une de ses promesses de campagne.

En France, ce sont surtout les réseaux d’extrême droite raciste et islamophobe qui se sont réjouis de l’arrivée de Trump à la tête de la première puissance mondiale voyant en lui le résistant au système, au “nouvel ordre mondial”, à la finance, et … au sionisme. Voyons :

Cours d'arabe
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1583 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*