Une mosquée de Mulhouse recouverte de tags racistes et nazis

Cours d'arabe

Troisième dégradation pour la mosquée de la Mer Rouge. Cette fois, les murs de l’édifice ont été recouverts sur plusieurs mètres de tags racistes et nazis, inscrits à la bombe. Les responsables de la Confédération Islamique du Millî Görüş (CIMG) propriétaire de ce complexe ont découvert ces inscriptions vendredi 24 novembre. Les faits auraient été commis dans la nuit de mercredi à jeudi ou de jeudi à vendredi. La police s’est rendue sur place ce samedi après-midi pour constater les faits. Une équipe de la police scientifique était également présente sur place.

Une plainte sera déposée lundi selon Adem Toklu, responsable local de l’association musulmane. En juillet 2015, ce complexe qui comprend plusieurs bâtiments avait été vandalisé : des portes et des fenêtres cassés, des vitres brisés et du matériel dégradé et jeté par terre.

En 2013, la municipalité s’était opposée à la transformation de ce bâtiment en centre cultuel et culturel pour la CIMG très à l’étroit dans ses locaux actuels rue Anna Schoen. Le maire avait alors modifié le PLU de cette zone pour empêcher l’aboutissement de ce projet. Une pétition contre ce dernier avait même été lancée par des habitants du quartier voisin de Dornach.

Cours d'arabe
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1625 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

2 Commentaires

  1. Ces tags représente la bassesse d esprit de ses détracteurs.
    Leur ignorance et l’étroitesse de leur intellect, sans l ombre d’un doute .
    Que ALLAH leur apporte sa guidance .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*