L'expatriation au Royaume-Uni

VIDÉO. Des dizaines d’élus tentent d’empêcher les musulmans de Clichy de prier dans la rue

A l’appel du maire de Clichy-la-Garenne Rémi Muzeau, des dizaines d’élus d’Île-de-France se sont rassemblés devant la mairie ce vendredi pour protester contre les prières de rue des musulmans de la ville, privés de leur mosquée depuis mars dernier. Parmi les élus présents, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse et le président du Conseil Départemental des Yvelines Pierre Bédier. A noter également la présence remarquée au milieu des élus de Mohamed Bechari, président de la Fédération nationale des Musulmans de France (FNMF) et président de l’autre mosquée de Clichy, rue des Trois-Pavillons.

Les élus ont même bousculé les fidèles pour tenter de les empêcher de prier. Ils ont entonné la marseillaise au moment où l’imam a commencé à diriger la prière. Un rassemblement inédit largement salué par la fachosphère.

Immense succès du rassemblement des élus pour soutenir l'Etat de droit et la laïcité républicaine. Stop aux prières de rue illégales ! Merci à tous pour votre soutien fantastique ! #Clichy pic.twitter.com/FbvjJ4BWjR

— Rémi Muzeau(@RMuzeau) 10 novembre 2017

Bravo aux courageux élus et citoyens mobilisés à #Clichy contre les prières de rues ! #PrièresDeRueCaSuffit pic.twitter.com/UtTbanxCd8

— Damien Rieu(@DamienRieu) 10 novembre 2017

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

5 Commentaires sur "VIDÉO. Des dizaines d’élus tentent d’empêcher les musulmans de Clichy de prier dans la rue"

  1. Le savoir vivre ensemble passe par le respect et la tolérance liberté de pratiquer ses droits de religion est un droit comme les autres religions et non à l islamophobie

    • Le savoir vivre ensemble ça commence par ne pas bloquer une rue piétonne très fréquentée pour faire la prière, quelque soit la religion.
      Si t’avais pris la peine de regarder 2-3 vidéos sur le net pour comprendre la situation, tu aurais vu qu’il n’est pas question ici d’une mosquée bourrée à craquer qui déborde dans les rues adjacentes, mais d’une occupation de l’espace public, sans mosquée aux alentours, juste devant la mairie et des commerces (banque, épicerie…).

      Pourquoi? Par protestation de la transformation en médiathèque de la salle polyvalente louée à l’UAMC depuis 2013 par la ville (1200 m²), transféré dans un bâtiment plus grand à 15 minutes à pieds plus grande (2000 m²).

  2. Des élus de droite dans la manif, en effet, mais aussi des personnes qui s’intitulent “libres penseurs” et un ancien collègue d’extrême gauche (je suis en bon terme avec lui), qui ont toujours refusé toutes les expressions publiques de la religion, étant donné que “Dieu n’existe pas” (sic)…

  3. Il faudrait que les Muslims prennent conscience que la situation a changer et que maintenant ce genre d’actes au nom de la laïcité seront fréquent, les Muslims ne doivent plus faire comme si c’était la même mentalité qu’avant.
    Une question: il y a, France, bcp d’associations musulmanes que font-elles pour permettre aux Muslims de prier dans des conditions décentes? Depuis toutes ces années les Muslims en france en sont encore là.
    ALLAH wallem

  4. A l’époque pour libérer la France du nazisme durant la guerre 14/18 et 39/45 sa déranger pas les prières de rue …

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*