Dix personnes soupçonnées de vouloir attaquer des mosquées arrêtées

Cours d'arabe

Un réseau lié à l’ultra-droite vient d’être démantelé. Dix personnes ont été arrêtées mardi matin en Seine-Saint-Denis et à Marseille. Ces personnes (neuf hommes dont deux mineurs, et une femme) qui gravitent autour de la mouvance de la droite radicale sont soupçonnées de projeter des attentats contre des migrants, des politiques et des mosquées. Pas de précisions sur les mosquées concernées par ce projet maléfique.

L’arrestation de ces personnes est l’aboutissement d’une enquête commencée au début de l’été. Le 28 juin, les policiers ont arrêté Logan Alexandre Nisin (21 ans) dans les Bouches-du-Rhône. Fiché S pour son implication dans des groupuscules d’extrême droite, cet ancien militant de l’Action Française Provence, gérait aussi sur les réseaux sociaux une page dédiée à Anders Brevik, l’auteur du massacre de l’île d’Utoya (Norvège) en juillet 2011. «Rebeus, blacks, dealers, migrants, racailles djihadistes, si toi aussi tu rêves de tous les tuer, nous en avons fait le vœu, rejoins-nous!», avait écrit sur la page en question.

A son domicile, les policiers avaient découvert deux revolvers ainsi qu’un fusil. Logan Nisin a été mis en examen pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste». Les personnes arrêtés ce mardi sont toujours en garde à vue.

Cours d'arabe
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1613 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*