L’Islam au cœur des montagnes du Chiapas au Mexique

Publicite ILEF

Qui l’eût cru ? Au fin fond des montagnes du Chiapas, État mexicain majoritairement indigène se concentre une communauté musulmane qui existe seulement depuis deux décennies. Signe de cette montée de cette nouvelle religion au pays des Mayas, l’imposante mosquée « Imam Malik » qui surplombe San Cristóbal de las Casas, deuxième ville de cet État.

Au total, quatre mosquées réparties dans et autour de cette ville pour 500 familles musulmanes environ, appartenant majoritairement à l’ethnie Tzotzil (ethnie Maya). Il existe également une école pour l’apprentissage du Coran.

Des fidèles priant à la mosquée Al-Kawthar de San Cristóbal de las Casas

Les Tzotzils se sont montrés très réceptifs à l’Islam. “Les chrétiens ont ruiné leur culture. Dans l’islam, les Indiens redécouvrent leurs valeurs originelles”, affirme l’Espagnol Esteban López, secrétaire général de la communauté musulmane. Il en veut pour preuve l’alcoolisme, qui faisait des ravages chez les Tzotzils.

L’histoire de l’arrivée de l’Islam dans cette région remonte à 1994, lorsqu’un un groupe de musulmans espagnols s’est embarqué pour l’Amérique latine pour une mission de Da’wa. Leur chef, Aureliano Pérez, aujourd’hui connu des Mayas sous le nom d’émir Nafia, s’y établit en 1996 avec d’autres familles de convertis venus d’Andalousie pour «apporter le cadeau de la foi musulmane», cinq siècles après l’imposition du christianisme aux Indiens par ses ancêtres.



Crédit photos : Comunidad Musulmana de Mexico en Chiapas

Publicite ILEF
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1649 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

4 Commentaires

  1. Les frères du tabligh ont fait un remarquable travail. En effet, ils sont allés prêcher la parole d’Allah loin de chez eux en laissant leurs familles. Qu’ Allah les protège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*