L'expatriation au Royaume-Uni

Le gouvernement veut fermer des mosquées pour la simple présence de certains ouvrages

Le nouveau gouvernement Macron semble aller tout droit vers plus de répression islamophobe sous couvert de lutte contre le terrorisme. Saviez-vous qu’une loi dite «sécurité et lutte contre le terrorisme» est en préparation ? celle-ci entrera en vigueur dès la fin de l’état d’urgence d’ici fin octobre.

Réunis mercredi 13 septembre en commission des lois pour examiner le projet de loi antiterroriste, ont adopté un amendement, poussé par le gouvernement, qui élargit les motifs de fermeture administrative d’un lieu de culte. Cette fermeture pourrait ainsi désormais être justifiée par les «idées et théories» qui seraient diffusées à des fins de soutien au terrorisme et non plus seulement par l’existence d’«écrits» ou de «propos tenus».

«La provocation à la violence, à la commission d’actes de terrorisme, ou d’apologie de tels actes prennent le plus souvent des formes insidieuses, telles que la référence à tel ou tel théologien prônant ces idées ou encore la simple présence d’un lien Internet sur le site du lieu de culte vers un ouvrage relayant ces idées», a justifié le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb.

« En clair : tout le patrimoine islamique est potentiellement susceptible d’interdiction, puisque rares sont les livres de hadith ou de Fiqh (jurisprudence) à ne pas aborder les sujets du Jihad ou des hudud (peines légales) Sans même parler du Coran : devra-t-il être « expurgé » de certaines sourates jugées « violentes », comme le proposaient déjà certaines sommités de l’islam-de-France? Va-t-on vers la qualification en tant que « théologiens terroristes » – et donc, l’expulsion de leurs ouvrages des mosquées de France sous peine de fermeture administrative – de nos grands savants, l’imam Malik, Ibn Taymiyya, l’imam an-Nawawi ou tant d’autres ? Rappelons également que c’est sous cet argument fallacieux que la Russie avait interdit, en 2013, 65 ouvrages islamiques dont les fameux Riyad as-Salihin et 40 hadiths, et fait détruire une traduction… du Coran, jugée « extrémiste » par un tribunal de Moscou ».

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

3 Commentaires sur "Le gouvernement veut fermer des mosquées pour la simple présence de certains ouvrages"

  1. Une nouvelle croisade commence en France. Après la liste « S »,la fermeture des mosquées. La France sioniste a a eu raison de la France des Droits de l’homme.

  2. Stop au loi raciste et islamophobe.
    Fermez les locaux du FN qui propage haine et haine.
    Ou mème des fanatiques laicards qui souhaite l’anéantissement du religieux.
    Ce terrorisme »blanc » on ose pas y toucher.

  3. Ces croisés d’un nouveau genre seront vaincus par les musulmans, comme le furent les précédents. L’Islam sortira vainqueur car notre peuple se soumettra à ses futurs maîtres. C’est inéluctable. ..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*