L'expatriation au Royaume-Uni

Arabie Saoudite : imams emprisonnés et bikinis, une situation dramatique

Ces derniers jours en Arabie Saoudite, une véritable purge a été enclenchée. Ainsi, il y a peu, je vous annonçait l’arrestation du célèbre imam, le Shaykh Al-‘Awdah. Mais il n’est pas le seul à être victime de l’absolutisme du régime Saoudien influencé par son allié émirati.

Ainsi, des dizaines d’autres imams ont été arrêtés et emprisonnés ces derniers jours dans le royaume. Nous pouvons retenir quelques éminents noms de ces imams comme : le Sheikh Nasr al-Umar, le Sheikh Khalid al-Ajimi, le Sheikh Ali Badahdah, le Sheikh Idris Abkar et de nombreux autres imams et docteurs. À ces suppliciés s’ajoutent des écrivains, des activistes, des défenseurs des droits de l’Homme, des poètes et même des économistes, tous emprisonnés ces derniers jours en Arabie Saoudite.

Désormais au sein du royaume saoudien, seuls semblent être tolérés :

1) les faux “libéraux” qui n’ont de libéralisme que leur islamophobie et qui soutiennent la dictature saoudienne qui les remercie en leur accordant de hauts postes dans les médias, comme le sinistre propagandiste Saoud Al-Qahtani. On les surnomme “les arabes sionistes”.

2) les “salafistes” pro-régime qui mettent l’obéissance au régime au dessus de tout, allant jusqu’à le soutenir dans ses pires atrocités au Yémen.

À l’heure où l’Arabie Saoudite dit se “libéraliser”, il parait de plus en plus évident que ce libéralisme ne concernera que les étrangers et tout particulièrement les Occidentaux. Occidentaux qui sont d’ailleurs bien silencieux à propos des actions de la dictature saoudienne, eux qui sont pourtant les premiers à pointer du doigt la Turquie lorsqu’elle emprisonne des terroristes du PKK. En bref, le libéralisme en Arabie Saoudite c’est : une fausse “shari’a” imposé au peuple au travers du prisme abrutissant du “salafisme” pro-Saoud, des imams, des intellectuels et des oulémas arrêtés et muselés, des massacres au Yémen, un acharnement sur le Qatar voisin… mais bien heureusement, des stations balnéaires autorisant le bikini ! Ouf. De quoi rassurer l’Occident qui est si inquiet des libertés individuelles en Arabie Saoudite.

Soit, affaire à suivre. En attendant, tous les hommes que vous voyez sur ces photos sont d’éminents imams. Et tous ont été arrêtés par le régime saoudien ces dernières heures…

A propos de l'auteur

Salem BIN SAYYID

Journaliste indépendant

2 Commentaires sur "Arabie Saoudite : imams emprisonnés et bikinis, une situation dramatique"

  1. Quelle Honte! Quelle hérésie ! L’oppression en Terre d’Islam, sur la terre du Prophète /alayhi salatou wa salam/. Honte au Saoud,Honte aux Ulamas témoins de l’oppression qui ne disent rien, Honte à nous la Ummah, face à cette nouvelle qui ne nous mobilisons aps assez..

  2. tout mes felicitation j’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*