L'expatriation au Royaume-Uni

Youssef al-Qardaoui placé sur une liste de « terroristes » par l’Arabie Saoudite

lundi, plusieurs pays du Golfe ont rompu toute relation avec le Qatar. Le petit émirat est accusé par une coalition menée par l’Arabie Saoudite de financer le terrorisme et de soutenir des groupes tels qu’Al-Qaïda, l’État islamique ou encore les Frères musulmans. Une rupture totale que les Émirats et l’Arabie Saoudite ont pris au pied de la lettre puisque les autorités de ces deux pays ont avertit que toute sympathie envers le Qatar sur les réseaux sociaux peut valoir à leurs auteurs, respectivement jusqu’à 15 ans de prison aux Émirats et jusqu’à 5 ans de prison en Arabie.

Pa railleurs, une liste de « terroristes » soutenus par le Qatar vient d’être publiée par l’Arabie Saoudite et approuvée par les Émirats, le Bahreïn et l’Égypte. Cette liste inclut 59 personnalités et 12 entités. Cheikh Youssef al-Qardaoui, savant éminent du monde musulman y figure à la 19ème place, le mufti de Libye Sadiq Al-Ghariani à la 27ème. Parmi les entités considérées comme terroristes par ces pays, la liste cite l’ONG Qatar Charity qui finance des projets en Europe et dans le monde.

La publication de cette liste a suscité des moqueries sur les réseaux sociaux. Il y a à peine deux mois, Cheikh Youssef al-Qardaoui était en visite en Arabie Saoudite où il y a rencontré le Grand Mufti du Royaume Abdul Aziz Al ash-Shaykh et le secrétaire général de la Ligue Islamique Mondiale. Cette dernière vient d’ailleurs d’approuver cette liste.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Youssef al-Qardaoui placé sur une liste de « terroristes » par l’Arabie Saoudite"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*