Le préfet fait fermer la mosquée Rahma de Torcy

La mosquée Rahma de Torcy a été fermée ce matin sur décision du préfet de Seine-et-Marne. C’est la deuxième mosquée à subir ce sort dans le cadre de l’état d’urgence en moins d’une semaine après la mosquée Sunna de Sète. Une perquisition a eu d’abord au domicile de l’imam puis à la mosquée, une troisième au domicile du président de l’Association Rahma, rapporte Le Parisien.

Selon l’arrêté du préfet, cette mosquée qui rassemble plus de 500 fidèles chaque vendredi « constitue un lieu de référence influent de la mouvance salafiste, prônant un islam rigoriste, et représente, par les propos qui y sont tenus et par son influence, une menace grave pour la sécurité et l’ordre public ».

Selon l’arrêté, les deux imams de la mosquée ont notamment « apporté leur soutien aux fidèles de la mosquée mis en cause dans la cellule terroriste dite ‘de Cannes-Torcy' ». Qu’un responsable d’une mosquée apporte son soutien aux fidèles d’une mosquée fermée peut donc conduire à la fermeture de sa propre mosquée…

La même musique qu’on entend à chaque fermeture de mosquée. Ces derniers temps, la répression s’est accentuée sur ordre du ministre de l’intérieur Matthias Fekl. Samedi déjà, l’islamologue Hani Ramadan a été interdit de territoire par un arrêté de l’intérieur.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

Soyez le premier à réagir à cet article "Le préfet fait fermer la mosquée Rahma de Torcy"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*