« Encore un attentat islamiste, mais pourquoi ce sont toujours les mêmes ? »

La même question qui revient après chaque attentat commis par des individus se réclamant de l’Islam. Sommés de se justifier voire de s’excuser, les musulmans se retranchent derrière le fameux « ça n’a rien à voir avec l’Islam ». Non, la réponse doit être comme suit.

Dites-leur que les chrétiens (tout courant confondu) n’ont pas besoin de groupes armés pour semer la terreur, car les États occidentaux (civilisation judéo-chrétienne) qui les représentent font le boulot à leur place. Ces États bombardent quand ils veulent, où ils veulent et comme ils veulent. Israël, États-Unis, Russie, Royaume-Uni, France et j’en passe.

Précision importante. Il y a deux types de terrorisme : le terrorisme officiel commis par les grandes puissances de ce monde au vu et au su du monde entier, après avoir reçu ou pas le feu vert de l’ONU. Ce terrorisme officiel émane de gouvernements démocratiques, donc arrivés aux manettes grâce aux élections, donc aux peuples. Tandis que le terrorisme des groupes « islamistes » est un terrorisme non reconnu et sans cesse condamné par les musulmans. Ce terrorisme émanant d’organisations qui n’ont jamais été élues par les peuples musulmans mais se sont imposées par la force. Qui devrait plutôt porter le fardeau de la culpabilité ?

Rappelez-leur l’invasion de l’Irak millénaire par les armées américano-britanniques massacrant les innocents, détruisant le patrimoine et plongeant ce grand pays dans le chaos absolu, c’était quoi ? étaient-ils aux portes de Bagdad pour distribuer des roses et des bonbons ? à moins que les roses soient des missiles et les bonbons des bombes.

Si l’on se réfère à la définition connue du terrorisme qui est « l’usage de la violence à des fins politiques ou idéologiques voire économiques », la guerre est donc par définition, du terrorisme car ces guerres sont menées pour changer des régimes (fins politiques) ou tirer profit des ressources (fins économiques), tuant au passage et en masse des innocents. Ils appellent cela, « les victimes collatérales » de la « politique américaine ». Ils trouvent une explication à tout.

Comble de l’humiliation pour les peuples musulmans. Les armées occidentales avec la complicité des régimes despotiques s’offrent les espaces aériens des pays musulmans pour attaquer d’autres pays, d’autres peuples sensés être des peuples frères. De cette humiliation et de cette injustice, naissent des groupes comme l’EI et ses semblables. Il ne faut pas oublier que l’organisation EI (qui ne s’appelait pas « État Islamique » à l’époque) est née du martyr de Falloujah en 2004 lorsque l’armée américaine, aidée des chiites a réduit à néant la ville sunnite, bombardée au phosphore blanc après des semaines de siège.

Rappelez-leur en revanche que lorsqu’un État occidental est attaqué, c’est tout l’occident qui est solidaire, et qu’aucun État musulman n’a osé et n’osera jamais prendre la défense, militairement, d’un peuple musulman lorsque celui-ci est attaqué. Et comme, on dit « la nature a horreur du vide ». Vous connaissez la conséquence de ce vide.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

3 Commentaires sur "« Encore un attentat islamiste, mais pourquoi ce sont toujours les mêmes ? »"

  1. Merci pour cet article où tout est dit et vrai…Malgré tout cela, gardons notre foi, Allah sait et le dénouement n’est plus très loin.

  2. Je ne comprends pas ou veut en venir l’occident avec toutes ses guerre et ses invasions. Depuis l’Afghanistan, ca fait quand meme plus de trente que ça dure. On est passé de Al Qaeda, à l’islamisme puis à l’islam et aux musulmans tout court. Je me demande si ils le savent eux memes.

  3. Tous ces morts, toutes ces victimes comptent avec le mobilier.
    C’est abject, mais c’est aussi ça les valeurs de l’occident, hégémonie et barbarie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*