L'expatriation au Royaume-Uni

Nawar (8 ans), assassinée de plusieurs balles par les forces spéciales américaines au Yemen

Une soixantaine de personnes ont été tuées ce weekend dans un raid des forces spéciales américaines sur la province de Baïda au centre du Yémen. Le raid meurtrier visait selon les États-Unis, des membres de l’organisation Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA). Soixante victimes dont 8 femmes et 8 enfants, parmi eux, une citoyenne américaine : Nawar âgée de 8 ans seulement est la fille d’un ancien responsable l’organisation AQPA, Anwar Al-Awlaki, lui-même tué par un drone américain en 2011.

Le site middle east monitor rapporte ce lundi le témoignage de l’oncle de la petit fille. Cet ancien ministre de l’environnement de son pays, rapporte que « Nawar a été touchée plusieurs fois par balle, avec une balle qui a percé son cou. Elle a saigné pendant deux heures car il n’était pas possible de lui donner des soins médicaux. Nawar a toujours eu une personnalité et un esprit plus mûr que son âge, elle rassurait sa mère alors qu’elle perdait son sang : « ne pleure pas maman, je vais bien, je vais bien »

Son oncle poursuit : « Ensuite l’appel à la prière de l’aube est venu, et son âme a quitté son petit corps ».

Ce raid marque le début du mandat de Donald Trump, qui sera sans doute plus sanguinaire que celui d’Obama en matière d’assassinats de musulmans. Des exécutions qui interviennent quelques heures après la signature par Trump du décret interdisant l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays musulmans dont le Yemen.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Nawar (8 ans), assassinée de plusieurs balles par les forces spéciales américaines au Yemen"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Inline
Inline