L'expatriation au Royaume-Uni

EN IMAGES. Alep sous occupation russe

Jérusalem en 1967, Grozny en 2000, Kaboul en 2001, Bagdad en 2003, … Toutes ces villes arabes et/ou musulmanes ont comme point commun d’être ou d’avoir été sous occupation d’une de ces trois forces étrangères : « Israël », les États-Unis et la Russie.

Et la liste s’allonge. En décembre 2016, nous avons assisté impuissants et en direct à la chute de la ville d’Alep. Les généraux iraniens peuvent enfin se balader dans ses rues. Des centaines de soldats russes y ont été déployés pour « assurer la sécurité » d’une ville devenue champ de ruines.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "EN IMAGES. Alep sous occupation russe"

  1. Dehors les colons et criminels russes
    La Syrie n’apparient ni aux russes ni aux américains et ni aux européens .

    c’est un pays arabo musulman avec des minorités kurdo arméniens.les plans machiavéliques de l’otan(éclatement du moyen-orient pour amplifier les colonies sionistes) seront un échec et un grave gouffre financier de la part des populations européennes manipulés par les mass-médias .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*