L'expatriation au Royaume-Uni

VIDÉO. Quand « SOS Chrétiens d’Orient » danse sur les ruines de la ville martyre d’Alep

Officiellement, « SOS Chrétiens d’Orient » est une « organisation humanitaire venant en aide à cette minorité » au Moyen-Orient. Officieusement, comme le révèle un excellent article de buzzfeed, « ses membres sont majoritairement issus de l’extrême droite radicale » par ailleurs farouches partisans du despote sanguinaire Bachar El-Assad.

Citons à titre d’exemple : Damien Rieu, ex porte-parole de « Génération Identitaire » qui avait mené l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers en octobre 2012 aux cris de « Charles Martel reviens ! » (NDLR : pour écraser les musulmans, ces nouveaux sarrasins).

Deuxième exemple : François-Xavier Gicquel, chef de projet de cette organisation (politique avant tout, il faut bien le préciser) est passé par le Front National avant de rejoindre le groupuscule radical Jeunesse nationaliste dissous il y a quelques années après la mort d’un militant antifasciste (photo : François-Xavier Gicquel commémore la mort du dictateur Mussolini, le 27 avril 2012).

SOS CHRÉTIENS D’ORIENT « FÊTE » LA « LIBÉRATION » D’ALEP

Malgré les profils sulfureux de ses membres, cette organisation a été invitée à plusieurs reprises à l’Assemblée Nationale à l’initiative de députés connus pour leur soutien au boucher de Damas comme Thierry Mariani ou Jean-Frédéric Poisson. D’ailleurs, lorsque la ville martyre d’Alep est tombée aux mains du régime syrien après d’intenses bombardements et des milliers de morts, SOS Chrétiens d’Orient a tenu à montrer sa joie en organisant une « fête de Noël pour les Aleppins » sous les auspices du régime, de la Russie et du Hizbollat.

Pendant ce temps-là, des dizaines de milliers d’Aleppins -sunnites- étaient en cours d’évacuation (ou plutôt de déportation) de leurs quartiers de cette même ville vers Idlib.

Comble de la provocation. Alexandre Goodarzy responsable de la mission Syrie de SOS Chrétiens d’Orient, relaie à la propagande du régime syrien du cœur même des ruines de la Mosquée des Omeyyades d’Alep, ravagée par cinq ans de bombardements. Tout un symbole à la veille de Noël !

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "VIDÉO. Quand « SOS Chrétiens d’Orient » danse sur les ruines de la ville martyre d’Alep"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*