L'expatriation au Royaume-Uni

La deuxième mosquée de Narbonne en voie d’achèvement

A quelques centaines de mètres de la première mosquée de Narbonne inaugurée il y a deux ans, se trouve une autre mosquée. Au 24, rue Paul-Vidal, la mosquée de l’Association Culturelle et d’’Entraide aux Communautés Turques de Narbonne est toujours en travaux cinq ans après les premiers coups de pioche.

Un projet estimé à 1,5 millions d’euros comprenant deux bâtiments : un immeuble de plusieurs appartements destinés à la location afin de couvrir les frais de fonctionnement de la mosquée (Waqf), et une partie cultuelle qui inclura la mosquée.

mosquee-turque-de-narbonne

14641905_1409430685751769_3555238433013690349_n

14642136_1409430885751749_3235909464519945708_n

14731202_1409430669085104_4710767907211285653_n

14650687_1409430809085090_6995855132373494632_n

Il fût un temps où Narbonne était musulmane. Conquise en 719 par les troupes de Moussa Ibn Noçaïr, Narbonne devint « Arbûna » , le siège d’un wâli pendant quarante ans, capitale d’une des cinq provinces d’Al-Andalus, aux côtés de Cordoue, Tolède, Mérida et Saragosse. On connaît un certain nombre de walis, gouverneurs de la province narbonnaise. Le premier est Abd Al-Rahman Ibn Abd Allah Al-Rhafiqi nommé en 720. Ensuite, Athima vers 737, Abd al-Rahman Al-Lahmi à partir de 741, Omar Ibn Omar vers 747. Le dernier gouverneur est Abd al-Rahman ben Okba (756-759) qui continuera à gouverner les territoires encore aux mains des musulmans, des Pyrénées jusqu’à Tortose sur l’Èbre.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

3 Commentaires sur "La deuxième mosquée de Narbonne en voie d’achèvement"

  1. salam aleykoum,
    l’éducation nationale et les historiens ne parlent que de la bataille de Poitiers entre les croisés de Charles martel et les sarrasins alors que pendant plus d’un demi siècle Narbonne et le sud de la FRANCE était musulmane.

  2. L’éducation nationale aime les batailles.

  3. Belle mosquée. Elle est belle. Très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*