Vers une deuxième mosquée à Mantes-la-Ville

Le maire Front National de Mantes-la-Ville a été pour la troisième fois débouté par la justice dans l’affaire l’opposant à l’Etat et à l’AMMS (Association des Musulmans de Mantes-Sud). Cyril Nauth voulait préempter un local pour y installer sa police municipale au lieu d’une mosquée. Le 16 septembre dernier, le tribunal administratif de Versailles a estimé qu’il avait un « détournement de pouvoir » de la part du maire frontiste et a annulé cette préemption.

On apprend par ailleurs que le projet d’une autre association musulmane de la ville, El Fethe est sur les rails.

Contrairement au projet de l’AMMS, celui d’El Fethe ne suscite guère l’opposition du maire d’extrême-droite. Ce dernier joue la carte de la division de la communauté musulmane locale tout comme Robert Ménard à Béziers.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

Soyez le premier à réagir à cet article "Vers une deuxième mosquée à Mantes-la-Ville"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*