Le directeur de la mosquée Iqraa de Cannes soutient l’arrêté anti-burkini du maire

Quatre jours après la décision du Conseil d’État de suspendre un arrêté municipal pris par le maire de Villeneuve-Loubet interdisant d’accès les plages de sa commune aux femmes voilées ou en burkini, le Tribunal Administratif de Nice vient suspendre à son un arrêté similaire pris par la ville de Cannes.

Début août, David Lisnard, le maire (Les Républicains) de cette ville avait émis un arrêté valable jusqu’au 31 août interdisant l’accès à ses plages à «toute personne portant une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse» et de préciser dans son article premier que cette interdiction concerne «toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité, respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime »

Une trentaine d’autres communes ont suivi Cannes. Dans la communauté musulmane de France et même au delà, c’est l’indignation la plus totale, d’autant plus que ces arrêtés liberticides sont soutenus par le gouvernement, qui rappelons-le a engagé la France militairement dans une guerre au Mali dès janvier 2013 pour empêcher entre autres, que « l’on impose aux femmes une façon de se vêtir ».

LE DIRECTEUR DE LA MOSQUÉE « SAOUDIENNE » DE CANNES A LA RESCOUSSE

David Lisnard peut compter sur le soutien de la mosquée Iqraa de Cannes La Bocca, construite par un riche homme d’affaire saoudien. Radouane Aichfakir en est le directeur. Celui-ci a fermement pris position en faveur de l’arrêté anti-burkini pris par le maire de droite de cette commune des Alpes-Maritimes dès les premiers jours. Sur son compte Facebook, il explique que dans son « pays laïque La France, aucune tenue vestimentaire ne doit choquer, heurter ou rappeler les mauvais souvenirs récents ». Les musulmans doivent donc s’effacer pour faire plaisir aux fachos.

2

1

« Accepteriez vous la réciprocité dans vos pays d’origine ? Acceptez vous dans les pays arabes musulmans des femmes les seins nus avec un mini string déambuler sur une plage ? » s’interroge-t-il.

Ce proche du maire qui a activement soutenu sa campagne électorale en 2014 renvoie donc les musulmans à leurs pays d’origine, comme si c’était des exilés sur une terre qui n’est pas la leur. Voici une leçon de réciprocité à Monsieur Aichfakir et le parti pour lequel il roule !

PARLONS RÉCIPROCITÉ

Effectivement la réciprocité n’existe pas puisque dans son pays d’origine, le Maroc, les femmes sont libres de se baigner en burkini ou en maillot de bain à l’occidental, et ce sur toutes les plages du royaume. Et cela ne pose problème à personne contrairement à la France liberticide malade de l’intégrisme laïque. Autre point important à souligner, dans son pays d’origine le Maroc, les étrangers (français compris) ont le droit de voter aux élections locales alors que les étrangers marocains n’ont pas ce droit en France. Le parti (Les Républicains) autour duquel troune Mr. Aichfakir s’y oppose vivement.

Pour ce qui est des seins nus, il semblerait que cela soit une infraction au vu du droit français. En dehors des endroits nudistes, aucune femme n’a le droit de se balader seins nus sur les plages ou dans la rue sous peine de tomber sous le coup de l’article 222-322 du code pénal. Passons sa comparaison bidon.

Et voici comment répond cet homme qui prend toute une mosquée en otage aux musulmans qui ne partagent pas son avis à lui et la clique fasciste autour de laquelle gravite ce personnage : « Et celles qui ne partagent pas notre avis à nous tous, y compris nous musulmans de France, on leur dit : allez faire un tour à Kaboul, vous ferez sensation avec votre nouveau maillot de 10 mètres de tissu ».

« LES MUSULMANS DOIVENT DÉNONCER A LA POLICE LES TERRORISTES, SINON C’EST LE TOURNEBROCHE QUI LES ATTENDRA EN ENFER »

Radouane Aichfakir considère que les musulmans qui ne poussent pas les portes des commissariats pour dénoncer les terroristes sont complices, et méritent comme ces terroristes l’enfer. Des propos chocs publiés après l’assassinat du prêtre de Saint-Étienne-du-Rouvray.

« Amis musulmans, Arrêtez vos prières et vos marches pour la paix et démontrer concrètement votre patriotisme, poussez ces satanés portes de commissariats et dénoncer ces vermines qui veulent islamiser la France« . Un discours digne d’un Florian Philippot ou d’une Nadine Morano.

DEUX IMAMS LICENCIÉS EN DEUX ANS D’EXISTENCE

La mosquée Iqraa de Cannes a été entièrement financé par l’homme d’affaire saoudien Salah Kamel. Avant sa construction, la mairie de Cannes avait imposé un cahier de charges avec des conditions drastiques.

En septembre 2014, à la suite d’un prêche jugé «trop politique», l’imam Saïd Naït Ouaziz a été remercié. Il avait fait l’éloge des présidents turc Erdogan et égyptien Morsi.

Le 3 mai dernier (soit un mois après la perquisition du domicile du nouvel imam, suspecté d’être de tendance « salafiste »), l’association «Iqraa» qui dépend directement de l’homme d’affaire saoudien qui a financé la construction de cette mosquée licencie son imam pour «Fait du prince». Dans le langage juridique, le fait du prince est un motif de rupture du contrat de travail proche du «cas de force majeur» qui indique que le licenciement n’est ni le fait du salarié ni le fait de l’employeur, mais la conséquence d’une décision administrative. Une décision arbitraire donc…

C’est une honte d’avoir à la tête de nos mosquées et associations des personnes aux idées néo-colonialistes qui pensent que les musulmans ne sont pas chez eux, et devront éternellement s’excuser pour des faits dont ils ne sont pas responsables.

RÉAGISSEZ EN ENVOYANT VOTRE MESSAGE D’INDIGNATION SUR LA PAGE FACEBOOK DE LA MOSQUÉE IQRAA

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

12 Commentaires sur "Le directeur de la mosquée Iqraa de Cannes soutient l’arrêté anti-burkini du maire"

  1. Ce mec est dingue. Complètement barré cet imam.
    Et puis. Il faut lui dire que les musulmans sont français à ce du con. Qu’ils n’ont rien à secouer du Maroc.
    Qu’il peut dire la spiritualité mais qu’il n’a pas à régenter la vie privée des gens. Les fidèles ne sont pas des esclaves à leur maitre.
    Commander un citoyen, croyant ou pas c’est faire de la politique, les lois de la république compte, les exigences d’imam absolument pas.
    Il a pris le melon. Ou bien alors il doit quelque chose à quelqu’un pour se comporter de la sorte. Il n’est un imam digne de ce nom.

  2. Bonjour, en tant que fidèle fréquentant régulièrement cette mosquée j’aimerai faire un mise au point et vous signaler que Mr AÏCHFAKIR n’assume aucune fonction dans cette mosquée car depuis le mois de mai où l’imam Abdelaziz à été licencié le prétendu directeur n’a plus remis les pieds dans cette mosquée et pour cause il ne possède même pas la clé de la porte d’entrée .

    • Administrativement, il est le directeur de cette mosquée même si ça fait longtemps qu’il n’a pas remis les pieds dedans.

      C’est simple. Il suffirait d’un communiqué de la mosquée pour éteindre la polémique. On l’attend toujours.

  3. tu devrais avoir honte de se que tu dit d’arrêté les prière a oui tu ne prie même pas tu est jamais la pour règles les problèmes de la mosquées tu représente même pas les musulmans tu pense qu’à l’argent du saoudien tu n’a même pas les clés de la mosquée iqra en plus tu ause dire directeur

  4. J’aime quand on compare la France aux pays musulmans. Pouvez vous me citer un seule Etat musulman dans lequel les non musulmans ne soient pas des citoyens de seconde zone?

    • Quasiment tous les pays musulmans. Vous vivez vraiment sur une autre planète. La propagande de la fachosphère fait son effet, malheureusement.

      • Belle périphrase pour éluder la question.
        Je ne vous prie de ne citer qu’un seul pays. A la lumière de votre réponse, cela doit pourtant être facile.
        Cela dit, merci pour la liberté de parole laisser sur votre forum.

    • Les français musulmans sont français.
      Il semble que vous ne soyez pas intégré pour parler ainsi.
      Comparer un français musulman à un pays étranger musulman, c’est aussi con que de comparer un français catholique avec un pays africain catholique. Ni queue ni tete.

      • Je fais juste remarquer qu’il vaut mieux être un francais musulman vivant en France qu’un algérien non musulman vivant en Algérie.
        Sinon, qq un peut-il répondre à ma question:Existe t’il un Etat musulman dans lequel les non musulmans ne soient pas des citoyens de seconde zone?

  5. Les français ne peuvent pas se distinguer les uns des autres. Ce monsieur à une vision dictatoriale de ce que doit etre un pays. Cette phrase est une phrase de dictateur. Evoquer Kaboul aussi, c’est etre complètement allumé. Comparer un pays en guerre, envahi de terroristes avec un pays en paix et démocratique il faut etre sacrément branque. Ces arguments, ces propos sont hallucinants.
    Il est vraiment con ce mec. Sacrément con. Si on le mettais en orbite, il n’aurait pas fini de tourner.

  6. Ce qui fait une démocratie c’est justement que l’on peut se distinguer les uns des autres.

  7. Heureusement l’été se termine ; espérons que ce pseudo-problème ne réapparaîtra l’an prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*