Trois mosquées fermées par les autorités à Saint-Fons, Le Bourget et Sarcelles

Des mauvaises nouvelles qui tombent à quelques jours du mois de Ramadan. Depuis le début du mois de mai, trois mosquées ont été ou sont en cours de fermeture, chacune pour une raison différente.

Dernière en date, on apprend que les locaux d’une mosquée suspectée d’être « salafiste » a été préemptée par la mairie de Sarcelles dans la Val d’Oise. Cette ancienne épicerie reconvertie en mosquée par une association avait avait été l’objet d’un arrêté de fermeture administrative en janvier pour « non respect de la réglementation des lieux accueillant du public », selon Le Parisien.

Au Bourget, la mosquée Al Imane, considérée comme « radicale » par le maire de la ville, a été fermée par les policiers, sur ordre du préfet, mardi matin. En fait, le hangar occupé doit être détruit pour laisser la place à une future gare du « Grand Paris Express ». « la construction du métro règle le problème d’une mosquée salafiste », ironie l’Express.

Trois mosquées fermées par les autorités à Saint-Fons, Le Bourget et Sarcelles

Le 10 mai, c’est la mosquée de Saint-Fons (Rhône) qui a reçu un arrêté de fermeture administrative de la mairie. L’arrêté souligne que «L’état de cet établissement compromet la sécurité du public et l’expose à un risque grave et imminent… La réouverture des locaux au public ne pourra intervenir qu’après la mise en conformité. Cette dernière consiste à déposer un permis de construire modificatif en mairie».

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "Trois mosquées fermées par les autorités à Saint-Fons, Le Bourget et Sarcelles"

  1. La chasse aux salafistes risque de mal finir pour la population.Autrefois le préfet nazi MAURICE PAPON a expulsé en Pologne des enfants et des familles judéo -françaises à AUSCHWITZ SANS OUBLIER LES HORRIBLES RATONNADES ET NOYADES DE 300 INDÉPENDANTISTES ALGÉRIENS.
    Au lieu de réguler les tensions inter-communautaires ,l’état et ses fonctionnaires zélés profite de l’état d’urgence injuste pour fermer des mosquées.
    UNE mosquée est un lieu de culte et n’as rien à voir avec soi disant une poignée d’agitateur
    la haine se voit sur internet y compris sur les réseaux racistes et fascistes des identitaires.
    Zut, je viens d’oublier que les sites d’extrême droite sont financer par l’état laïc.
    NON A LA FERMETURE DES MOSQUÉES ,OUI POUR LES JOURNÉES PORTES OUVERTES ET RENCONTRES INTER RELIEUSES ET CIVILES.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*