Des centaines de manifestants devant la mairie de Clichy-la-Garenne pour le maintien de la mosquée

Entre 300 selon la police et 1.500 manifestants selon les organisateurs se sont rassemblés pacifiquement vendredi après-midi devant la mairie de Clichy-la-Garenne à l’appel de l’Union des Associations Musulmanes de Clichy (UAMC) qui gère la salle de prière de la rue d’Estienne-d’Orves. Leur objectif : exiger du maire (LR) Rémi Muzeau qu’il «respecte ses engagements». Le maire a refusé de rencontrer les représentants de la communauté musulmane.

Le maire de droite (proche de Bruno Le Maire) doit pourtant son élection à cette communauté. En juin 2015, il remporte l’élection partielle après l’annulation de l’élection municipale de 2014, remportée par un socialiste.

LES MUSULMANS NE SONT QUE LOCATAIRES DU BÂTIMENT

En fait, les associations gestionnaires ne sont propriétaires. En octobre 2012, la municipalité socialiste rachète un ancien garage pour le prix d’un million d’euros puis engage des travaux de 2M d’euros. L’espace cultuel devait être soumis à un loyer d’environ 2.800 euros mensuels. La mairie PS avait signé avec les deux associations un bail précaire de deux ans, renouvelable une seule fois. Le but est que les associations récoltent pendant cette période les 3M d’euros nécessaires au rachat des murs et du terrain.

Le maire actuel ne veut donc pas reconduire le bail qui arrive à terme en juin et promet de récupérer le local pour en faire une médiathèque. En outre, il invite les associations de la rue Estienne-d’Orves à rejoindre la nouvelle salle de prière récemment ouverte rue des Trois-Pavillons, vers les quais de Seine qui sera inaugurée vendredi 27 mai.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "Des centaines de manifestants devant la mairie de Clichy-la-Garenne pour le maintien de la mosquée"

  1. Le maire refuse de rencontrer les représentants de la communauté musulmane à propos du maintien de la grande mosquee de clichy.
    En effet le maire (LR) Rémi Muzeau doit respecter ses engagements à savoir reconduire le bail qui arrive à terme en juin(pèriode du ramadhan) et promet de récupérer le local pour en faire une médiathèque.
    LE dialogue doit reprendre avec les représentants de la mosquée (rue d’Éstienne-d’Orves)comme l’on réclamé les 1500 manifestants pacifiques.
    Affaire à suivre…….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*