Champigny-sur-Marne : extension d’une mosquée refusée … une pétition lancée

Les musulmans de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) connaissent à l’instar de tous les musulmans de France un manque de lieux de cultes dignes de ce nom et d’écoles privées en accord avec leur éthique.

Pétition pour l'agrandissement de la mosquée des Boullereaux et l'école l'Olivier des Enfants

Pour en finir avec cet état de fait, l’Amicale des Musulmans Campinois souhaite délocaliser son centre sur un terrain qui pourra accueillir une mosquée de 400 m² et une école d’une capacité de 10 classes allant de la maternelle au CM2.

Certains acteurs politiques de cette ville dirigée par un maire communiste instrumentalisent de manière éhontée le climat de peur et de suspicion qui règne depuis l’état d’urgence pour justifier leur rejet d’un tel projet.

L’AMC lance une pétition pour dire « stop à la stigmatisation » et appelle à la mobilisation pour soutenir le projet d’agrandissement de la mosquée des Boullereaux et l’école «L’Olivier des enfants».

Signez la pétition ici. Partagez la autour de vous.

Pour rappel, la France est le seul pays en Europe où les musulmans par manque de place dans les mosquées donc de mosquées spacieuses sont amenés à prier sur les trottoirs ou en plein air (comme ici à Pantin).

http://centredesfeuillesvives.fr

Page Facebook

Crédit photo

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "Champigny-sur-Marne : extension d’une mosquée refusée … une pétition lancée"

  1. salam aleykoum

    l’amc de Champigny a raison de faire une pétition pour dire stop à la stigmatisation et l’amalgame bientôt on dira la FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DE L’ISLAMALGAME.
    la liberté du culte doit être respecté à champigny sur marne sans les influences de lobby.
    Acheter un local pour s’agrandir n’est ni un délit ni un crime.
    Le maire communiste de champigny ne doit pas être effrayé par les partis xénophobes mais appliquer la justice pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*