Mosquée de Lagny-sur-Marne : quand Bernard Cazeneuve fait de l’électoralisme sur le dos des musulmans

Cette photo est celle des quelques fidèles musulmans de Lagny-sur-Marne qui ont eu le courage de venir prier ensemble ce vendredi sur un terrain de sport. Car leur mosquée a été fermée hier sur ordre de la préfecture après une perquisition qui a duré plusieurs heures en parallèle de plusieurs autres perquisitions visant des fidèles de cette mosquée de Seine-et-Marne. Une opération policière soigneusement préparée suivie d’une opération communication du ministre de l’intérieur à trois jours du premier tout des Régionales.

Musulmans de Lagny priant sur un terrain de sport

Hier, Bernard Cazeneuve nous apprenait que «Lors de la perquisition de cette mosquée et des domiciles de certains de ses responsables, les policiers ont découvert un pistolet 9 mm chez un individu placé en garde à vue, un disque dur caché derrière un mur, de la propagande pro-djihad, 10 ordinateurs chez le président de l’association qui gère la mosquée, des documents sur une école coranique non déclarée et une assurance-vie souscrite en 2012 ». Sauf que tout est faux et l’affaire semble se dégonfler.

En fait, l’arme dont parlait le premier flic de France est un vieux pistolet à grenaille rouillé. Et « l’école coranique clandestine » alors ? Il s’agit de la partie éducative du projet de la nouvelle mosquée comprenant quatre salles de cours, validées par la commission de sécurité de la préfecture en juillet dernier. Et Qu’en est-il de ces « documents prônant le Jihad » ? selon le maire UDI de la ville, son propriétaire plaide pour de simples chants pour enfant en arabe…

« J’espère qu’il y aura une suite. Le ministre a dit que l’arme avait été retrouvée chez un responsable de l’association, c’est faux ! ils n’ont rien trouvé chez nous ou dans la mosquée. Alors pourquoi ils l’ont fermée ? », s’interroge Mohamed Ramdane, le président de l’association gestionnaire.

Ce dimanche avant de mettre votre bulletin dans l’urne (au cas où vous votez) : pensez à ces centaines de personnes injustement perquisitionnées et assignées à résidence, ces portes défoncées, ces mosquées et ces commerces saccagés, … A l’approche de chaque élection, les responsables politiques de ce pays font de l’électoralisme sur le dos des musulmans, chacun à sa façon.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "Mosquée de Lagny-sur-Marne : quand Bernard Cazeneuve fait de l’électoralisme sur le dos des musulmans"

  1. De toute façon tous les partis politiques en France il n’y a pas un parti qui aime les Arabes, ils font tous semblent mais en réalité ils sont tous raciste . les Socialiste des républicains le F N ils n’y ont pas un pour relever l’autre. Ils viennent verts nous juste avant les élections pour obtenir nos votes mais on n’est pas dupe et on les laisse le croire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*