L'expatriation au Royaume-Uni

Feu vert pour la grande mosquée Eyyûb Sultan de Strasbourg

Strasbourg disposera dans les années à venir d’une deuxième grande mosquée. Un projet ambitieux qui coûtera entre 10 et 17 millions d’euros porté par la branche régionale de la Confédération Islamique du Millî Görüş (CIMG). Après un premier en septembre 2014, un nouveau permis modifié a été délivré le 11 juin dernier par la municipalité de Strasbourg.

LES PLUS HAUTS MINARETS DE FRANCE ET UNE ARCHITECTURE COMBINÉE ENTRE LES STYLES OTTOMAN ET ALSACIEN

Le projet prévoit le remplacement de l’actuel bâtiment route de la Fédération par un bâtiment plus grand et surtout plus ambitieux. La partie mosquée sera construite dans un style traditionnel ottoman avec deux grands minarets (44 m de hauteur ?), un grand dôme de 26 m de hauteur et plusieurs autres dômes plus petits. Cette partie du projet est confiée à l’architecte turc Muharrem Hilmi SENALP, qui a déjà réalisé dans le passé des projets similaires notamment la mosquée centrale de Tokyo construite à la fin des années 90.

Mosquée Eyyub Sultan de Strasbourg

La mosquée sera entourée de bâtiments annexes qui formeront le centre culturel. Cette partie du projet est confiée à l’architecte belge Muhammet ALI ÜNAL. Les bâtiments seront construits dans un style alsacien avec crépi de couleur et des colombages, caractéristique des maisons alsaciennes. Un clin d’oeil à Strasbourg, capitale de la future grande région ALCA.

Mosquée Eyyub Sultan de Strasbourg partie culturelle

La grande salle de prière des hommes au rez-de-chaussée (1330 m²) et la mezzanine (530 m²) pour les femmes pourront accueillir ensemble jusqu’à 2500 fidèles en plus d’une cour de 890 m² qui pourra aussi servir pour la prière les jours de grande affluence (fêtes, ramadan). Les bâtiments annexes occuperont 3000 m² de la superficie totale du terrain (5000 m²) prévu pour le projet. Cette partie abritera des salles de classe, une bibliothèque, des chambres, des salons de thé, des boutiques, des bureaux, des salles d’ablutions, … etc

RECOURS DES OPPOSANTS REJETÉ PAR LE TRIBUNAL

Un recours vient d’être rejeté par le Tribunal Administratif (ordonnance du 10 septembre). Quelques opposants au projet menés par Jacques Cordonnier, fondateur du groupuscule régionaliste « Alsace d’Abord » avaient déposé un recours en novembre 2014 après l’obtention du premier permis. En février 2015, le juge administratif avait rejeté leur demande de référé en suspension, car il ne leur reconnaissait déjà pas d’intérêt à agir en urgence pour empêcher les travaux. Cette fois, c’est sur le fond que le tribunal a tranché estimant que les opposants au projet n’ont «pas d’intérêt à agir». Les opposants sont clairement motivés par leur haine islamophobe.

Il est très peu probable que leur deuxième recours aboutira.

LE MOUVEMENT MILLÎ GÖRÜS

C’est la branche strasbourgeoise de la Confédération Islamique du Millî Görüş qui porte ce projet. Ce mouvement turc présent en Europe avec des dizaines de milliers de membres fut fondé dans les années 1970 par l’ancien premier ministre turc Necmettin Erbakan. La Fédération est propriétaire de plusieurs centaines de mosquées à travers l’Europe. Elle est surtout présente en Allemagne, mais aussi en France. « Eyyub Sultan » est le nom turc donné au compagnon du prophète (PBSL), Abu Ayyub al-Ansari tombé lors du premier siège de Constantinople (l’actuelle Istanbul).

Crédit photo 2

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

Soyez le premier à réagir à cet article "Feu vert pour la grande mosquée Eyyûb Sultan de Strasbourg"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*