L'expatriation au Royaume-Uni

Iran : l’unique salle de prière sunnite de Téhéran détruite par les autorités

L’unique « mosquée » sunnite de la capitale iranienne a été en partie détruite hier mercredi par les autorités municipales. Dès hier, des photos de cette destruction partielle circulaient déjà sur les réseaux sociaux. Info confirmée aujourd’hui par les responsables de la communauté sunnite du pays des Mollah qui dénoncent une « atteinte à leur liberté ». La salle avait déjà fait, il y a quelques mois, l’objet de restrictions de la part des autorités. Mais, c’est la première fois que la mosquée est visée par la destruction.

Les forces de l’ordre ont d’abord perquisitionné le domicile de l’imam de la mosquée, Mawlaoui Ubeïdallah Moussazadeh avant de s’en prendre à la salle de prière.

L'unique mosquée sunnite de Téhéran détruite 3

L'unique mosquée sunnite de Téhéran détruite 2

L'unique mosquée sunnite de Téhéran détruite 1

A Téhéran, les chrétiens ont leurs églises, les juifs leurs synagogues (plusieurs dizaines), mais aucune mosquée sunnite pour les centaines de milliers de musulmans sunnites, privés de l’un des droits les plus élémentaires.

La Rédaction D&M

Crédit photos

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

Soyez le premier à réagir à cet article "Iran : l’unique salle de prière sunnite de Téhéran détruite par les autorités"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*