L'expatriation au Royaume-Uni

“Rivarol”, “Valeurs Actuelles”, “Marianne”… Quand les fachos de droite et de gauche se rejoignent

Quand la presse diabolise les musulmans… On connaissait “Valeurs Actuelles” et ses Unes islamophobes qui n’ont rien à envier à la propagande antijuive du régime de Vichy. “Marianne”, plutôt classé à gauche de l’échiquier médiatique s’y met aussi. L’hebdomadaire qui a reçu plus d’un million et demi d’euros de subventions publiques en 2012 n’a pas hésité cette semaine à “reprendre” la Une de “Valeurs Actuelles” du mois de mars.

Cette fois, le diable musulman y est représenté en méchant barbu, enturbanné au gros nez (pas le nez juif) portant un gilet (une façon de militariser le bonhomme) à qui des élus insouciants ou complices déroulent le tapis rouge. Les musulmans des banlieues, quotidiennement discriminés et humiliés apprécieront sans doute cette caricature. Le vrai visage de Joseph Macé-Scaron, directeur de la rédaction de “Marianne” se dévoile.

Valeurs Actuelles et Marianne même combat, islamophobie

Mais qui sont donc ces méchants islamistes, ces “islamo-nazis” à qui “Marianne” consacre tout un dossier, truffé de mensonges et d’approximations ? Qui sont ces élus qui ont pactisé avec le diable, musulman ?

Tout comme le contenu de “Valeurs Actuelles”, il n’y en fait rien d'”islamiste” dans les faits dénoncés par ces deux magazines. Le mot “musulman” quasiment inexistant dans les colonnes de l’hebdomadaire “Marianne” est remplacé par le mot “islamiste”, comme lorsque le magazine évoque des associations musulmanes du 93 qui auraient contribué à la victoire du maire UDI de Bobigny aux dernières élections. Il suffit de lire le contenu de ce numéro pour se rendre compte que ce sont les musulmans qui sont attaqués, leurs symboles (mosquées, Halal …) et ceux qui refusent de céder à ce climat nauséabond qui souffle sur l’hexagone. Edwy Plenel y est qualifié d’islamo-gauchiste, un terme habituellement utilisé par des sites de la fachosphère comme “Riposte Laïque”. Michel Onfray, Caroline Fourest, Malik Boutih y sont eux, loués.

“Beur FM” est complice de l’islamisme car “parle trop du conflit “israélo-palestinien” et de l’islamophobie”

Hier sur LCP, Joseph Macé-Scaron regrettait que cette radio soit “devenue une radio communautaire arabo-musulmane” bien loin de “Radio Beur” des années 80 qui “aspirait juste à l’égalité”. En fait, c’est surtout l’émission quotidienne “Les Zinformés” qui irrite les nouveaux fachos de gauche. Peut-être que l’émission n’est pas assez Charlie à leurs yeux. Un long paragraphe est d’ailleurs consacré à l’émission du 2 avril où un invité qualifiait les journalistes de Charlie Hebdo de “rats d’égout”.

Les musulmans n’ont-ils pas le droit de disposer d’une radio communautaire ? Apparemment, non. En tout cas, la communauté juive peut dormir tranquille, elle ne sera jamais caricaturée de la sorte bien qu’elle dispose de sa propre radio et possède même un journal. Bien que Radio J qui diffuse des spots en soutien à “Israël”, son armée et ses colonies. Bien qu’ils parlent jour et nuit de la montée de l’antisémitisme en France, eux ne seront jamais pointés du doigt d’être complices du sionisme, d’une puissance étrangère qui pratique l’Apartheid.

Appeler à ne pas fêter Noël, inciter les femmes à porter le voile … sont des prêches d’apartheid

Justement en parlant d’apartheid (pas l’apartheid israélien), “Marianne” consacre six pages à un imam toulousain accusé de “prêcher l’apartheid”. L’imam est renvoyé à ses origines bien qu’il soit français.“ce malien de haute stature, qui s’adresse aux fidèles de la mosquée toulousaine du Mirail dans un français de marabout”, écrit le magazine. Des extraits des prêches de Mamadou Daffé, sortis de leur contexte ont été publiés comme mettre en garde ses fidèles contre le fait de fêter Noël ou encore encourager les filles à porter le voile, … Et pour jeter la terreur dans les cœurs de ses lecteurs, le magazine publie une citation de l’imam qui n’est autre qu’un Hadith du prophète (PBSL) sur l’abattage rituel : “Lorsque vous tuez, tuez de la meilleure façon, lorsque vous égorgez, égorgez de la meilleure façon”, et voici la suite du Hadith que l’hebdomadaire n’a pas pris la peine de préciser à ses lecteurs : “que l’on aiguise la lame et que l’on épargne à la bête la souffrance”.

Mais “Marianne” s’enfonce encore et tente de lier les propos cités plus haut à un prêche antérieur “Quelqu’un insulterait ton père, si tu as un cœur, tu vas le tuer”.

Faciliter des projets communautaires musulmans est une complicité de l’islamisme

Un maire qui aménage un parking à proximité d’une mosquée pour faciliter le stationnement des fidèles est une complicité de l’islamisme si l’on croit “Marianne”. Ainsi, l’ancien maire PS de Cergy (95) Dominique Lefebvre est accusé d’entorses à la laïcité pour avoir financé ce parking accessible, pourtant à tous et pas seulement aux fidèles comme tente de le faire croire le magazine. Où est donc l'”islamisme” dans tout ça ? L’ancien maire de Cergy aurait-t-il pactisé avec les “islamo-nazis” comme aime les qualifier, Malek Boutih interviewé par le magazine pour alerter sur ces “élus qui ont pactisé avec les voyous, les salafistes et les communautés pour avoir la paix” ? Comme si Cergy était en état de guerre … Les Cergyssois apprécieront l’image véhiculée par “Marianne” de leur ville.

Christian Estrosi qui a fait fermer quatre mosquées de sa ville est complice des islamistes

Il y a quelques semaines, Christian Estrosi s’est vanté d’avoir fermé quatre mosquées depuis qu’il est maire de Nice. “Tant que je serai maire, le Centre Ennour n’ouvrira pas”, dit-t-il à propos d’une mosquée en travaux dans le quartier de la Plaine. Le maire de Nice a tout sauf d’un ami des musulmans. Contrairement à ce que prétend “Marianne”, il entretient les meilleures relations avec toutes les communautés sauf les musulmans. “Marianne” accuse le maire d’entorses à la laïcité et de complicité avec l’islamisme pour avoir loué une salle de prière à une association musulmane à 350 euros au lieu de 700 euros, ainsi qu’une subvention (3000 euros) à l’antenne niçoise de “Jeunes Musulmans de France”, bien loin des dizaines de milliers d’euros alloués chaque année par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes (Eric Ciotti en est le président) et de la ville de Nice au “Fonds Social Juif Unifié” qui finance les projets communautaires juifs.

Les vœux d’un maire aux musulmans à l’occasion du nouvel an lunaire est une complicité de l’islamisme

Chaque année, des élus locaux voire des ministres se précipitent pour présenter leurs vœux à la communauté juive de France à l’occasion du nouvel an juif ou encore la plus importante fête juive : Hannouka.

Joyeux Hanouka à toute la communauté juive ! Hanoucca samea'h !

Une vidéo publiée par Christian Estrosi (@cestrosi) le

En septembre 2014, le premier ministre Manuel Valls (dont le discours anti-islamiste est salué par le magazine) s’est rendu à la synagogue de la Victoire à Paris pour présenter ses vœux à ses concitoyens juifs à l’occasion du nouvel an hébraïque 5775. En ces termes “chers frères et sœurs …”, le premier ministre a adressé ses vœux “de réussite, de prospérité et de paix” aux juifs de France”.

Valls-660x330

Mais la cible de “Marianne” en est tout autre. Pour avoir envoyé un mail de vœux à certains de ses administrés musulmans à l’occasion du nouvel an de l’hégire 1434, l’ancien maire de Valence, le socialiste Alain Maurice est accusé d’entorses à la laïcité et de complicité avec l’islamisme.

Le magazine présente cette initiative, tout comme les aménagements du parking de la mosquée de Cergy comme du clientélisme électoral. Oubliez le clientélisme électoral de certains élus envers leur concitoyens juifs. Lors de la campagne municipale fin 2013, Anne Hidalgo s’était rendue jusqu’en “Israël” pour draguer … les électeurs juifs originaires de Paris, et ce 6 mois après un voyage similaire de sa rivale NKM. Mais “Marianne” ne parlera pas de ce clientélisme.

Les masques sont tombés. Joseph Macé-Scaron aurait dû remplacer les mots “islamisme” et “islamiste” par “islam” et “musulman” car c’est bien cette religion et ses adeptes qui sont attaqués. D’ailleurs, à aucun moment on a fait la promotion, même d’un certain islam dépourvue de toute pratique, “islam républicain” tant loué par les plus laïcs de ce pays. Après les fachos de la droite extrême, voici ceux de la gauche laïcarde.

Marianne islamophobe

La Rédaction D&M

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "“Rivarol”, “Valeurs Actuelles”, “Marianne”… Quand les fachos de droite et de gauche se rejoignent"

  1. Tous ces médias haineux et fachistes ne vaut mème pas un clou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*